Sep 26

Mob Hotel, le nouveau spot de Confluence

Hello les Millyonnais,
Lors de notre week-end 100% MiniM, on a eu la chance de tester en famille le Mob Hotel Lyon, la nouvelle adresse de Confluence. En un seul lieu, un hôtel à la déco travaillée et aux chambres propices au repos, un resto à tendance veggie, une épicerie bio, des pop-up stores, des concerts, des séances de Pilates ou de yoga, un bar en terrasse et bientôt un cinéma en plein air et une piscine sur la Saône.

Créé par Cyril Aouizerate, le papa des Mama Shelter, Mob Hotel bouscule l’hôtellerie classique. Ici pas de desk dans l’entrée mais une épicerie bio et une réception ouverte, pas de télé dans les chambres mais un rétroprojecteur à louer pour regarder une sélection de film d’auteurs. pas de mini-bar mais un frigo Smeg pour stocker quelques victuailles si on veut se faire un plateau-repas devant un film. Chacune des 99 chambres possède sa propre terrasse, parfait pour passer un coup de fil, boire un verre ou fumer une cigarette. Lire la suite

Juil 21

Copenhague #3 – à table au 108

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour encore une fois à Copenhague et découverte du’n restaurant un peu hors norme , le 108. Copenhague est connu pour avoir hébergé pendant de nombreuses années Noma, le restaurant de René Redzepi plusieurs fois sacré meilleur restaurant du monde. Le resto Noma a fermé fin février avec d’autres projets en vue pour le chef… Il reste donc 108 pour se consoler… On y retrouve l’originalité des recettes, l’audace des mariages de saveurs. ici les ingrédients sont cultivés en lien avec des agriculteurs installés aux portes de Copenhague et sont ensuite cueillis à pleine maturité pour être cuisinés, mis en conserve… C’est donc avec un appétit bien aiguisé que l’on s’est rendu du coté de ChristianHavn, à deux pas de l’ancien Noma pour ce repas que l’on avait tout de même réservé 3 semaines à l’avance.

 

Quand on entre, on remarque tout de suite la déco scandinave très épurée, les tables bien alignées (et un peu trop serrées) et la grande cuisine ouverte. Pas de nappe, des tables en bois brut, et beaucoup de bruit.

A la carte, une petite dizaine de plats salés et sucrés, mais pas de vrai menu à proprement parlé. on décide de prendre 3 entrées chacun et un dessert… Les prix sont assez élevés pur selon la taille des portions, on s’en est sortis à 2 pour 200 € avec l’impression que pour le même prix on mange de façon plus gastronomique en France.

On commercera donc par des cromesquis de queue de boeuf surmonté d’un gourmand petit gazon de pin, c’est joli, c’est bon on en voudrait bien 4 ou 5 de plus… La viande était particulièrement fondante et pas sèche du tout, j’ai vraiment beaucoup aimé, il s’agit d’un plat signature du 108.

Ensuite, un céleri fumé avec une sauce délicieuse qu’on a saucé au moins 6 fois et du persil grillé qui croustillant en bouche, le mélange était absolument parfait même si Chéri, tout carnassier qu’il est, a trouvé que cela manquait de viande!

Au moment du dessert, on a choisi deux créations l’une autour du cassis et du lait de noisette parfaite d équilibre et de saveurs.

Côté dressage j ai craque sur le dessert de chéri : parfait glacé à la matricaire odorante, comportée de pomme et pétales d’avoine. Si en bouche je préférais la mienne, je dois avouer que ce dessert en forme de fleur me faisait drôlement de l’oeil.

Au final une addition très salée de plus de 200€ à deux, avec 3 verres de vins et une bouteille d’eau…
J’ai aimé la cuisine audacieuse et la déco du 108 qui m’ont rappelé le Café Sillon… Mais je ne paie pas ce prix là pour manger chez Matthieu!!
Le lieu est définitivement à découvrir si vous allez à Copenhague et que vous êtes foodista Mais soyez prévenus de l’addition… ceci dit, manger chez Noma vous aurez quasiment coûté 5 fois plus cher…

108 Restaurant
Strandgade 108, 1401 København K, Danemark
Site web
Réservation indispensable en ligne

Juil 12

Le Desjeuneur, l’adresse à toute heure !

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on pousse la Porte de la nouvelle adresse qui buzz sur le plateau de la Croix Rousse, le Desjeuneur. Dans ce Café-bistrot à la déco simpliste, des ampoules à filaments et deux tableaux au mur, on peut s’y restaurer à toute heure du matin au milieu de l’après-midi.

Dès le matin, avec un petit déjeuner à composer soi-même (boissons chaudes et froides, pancakes salés, tartines beurre et confiture) ou même un brunch bien complet pour moins de 20€ avec des recettes à base d’œufs pour compléter !

Mais c’est à l’heure du déjeuner en mode dînette de filles gourmandes que nous avons testé le Desjeuneur. Pas de réservation pour le moment, il a donc fallu tomber au bon moment pour avoir une table et récupérer le menu. Sur ce menu recto verso qu on prend facilement pour un set de table (mais on nous rappellera gentiment à l’ordre!) tout est écrit : soupe du jour, cocotte du jour (9,5€), croque-monsieur gourmand et croustillant (7,5 €) ou Salade healthy (avocat, tomates, céréales, roquette, coriandre…) pour les plats « classiques » du déjeuner mais aussi des recettes à partager comme ce camembert rôti aux noix et miel (9€) qui nous a fait fondre de bonheur ou encore un houmous ou du saucisson !

Dans les verres, une délicieuse citronnade maison à prix doux (3€), du vin bio mais pas que, les thés Kodama et du café anglais, sans oublier la limonade acidulée Garçons (à 2 € la bouteille!) et toute une gamme de boissons chaudes digne d’un coffee shop branché.

Lire la suite

Juin 11

East Mamma…. l’Italie gourmande côté Est !

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui RV à Paris ! Lors d’un love week-end, on a décidé de tester une des adresses de Big Mamma, les food spots qui buzzent en ce moment à Paris. Big Mamma et ses boss ne cessent d’essaimer leurs adresses à Paris : Oberkampf, Saint-Antoine, Villiers, Sentier et bientôt Pigalle. Arrivant de Gare de Lyon, et sans pouvoir cavaler non-stop avec mon bidon de mumtobe, on a décidé de tester East Mamma … Sur le trottoir, une longue file d’attente comme à NY et on nous annonce 40 minutes d’attente pour une table de 2. Même enceinte, pas de chaise à dispo pour patienter, on est donc allés s’asseoir dans le parc Trousseau ombragé qui nous attendait de l’autre côté du passage piéton.

Allo? C’est prêt! 1 minute à peine plus tard, nous voilà prêts à nous attabler entre touristes étrangers, vrais italiens de passage, familles nombreuses, blogueuses parisiennes et couples énamourés… La table au fond, ce sera parfait! On aime d’avance cet esprit « comme à la maison » avec vaisselle dépareillée aux motifs un poil kitsch et serviette en tissu estampillée « call me mamma ». On craque sans problème pour la déco no deco avec citernes d’huile d’olive, bocaux de conserves bien alignés et Bande-originale en VO avec tous les titres les plus cultes de l’Italie,

Lire la suite

Mai 12

Café Arsène, le casse-croûte chic à la lyonnaise

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui rendez-vous au Café Arsène, le miam spot qui a remis le casse-croûte au gout du jour depuis son ouverture au printemps dernier. J’ai mis beaucoup de temps à écrire un avis car l’effervescence de l’ouverture avait rendu l’expérience un peu décevante et je voulais donc tester de nouveau cette adresse dont beaucoup disent tant de bien. J’ai profité d’une pause vers Hôtel de Ville pour retenter l’expérience.

Lors de ma visite au Café Arsène, lieu gourmand hybride installé rue du Garet, à deux pas de l’Opéra. j avais beaucoup aimé l’esprit vintage années 20 du lieu voulu par le duo de propriétaires : café-comptoir et casse-croûte à toute heure. Ici on peut venir à tout moment boire un café, prendre un sandwich sur place ou à emporter, se régaler d’un plat d’un jour ou venir chercher son goûter. Dès l’entrée on est frappé par le lustre monumental en papier. Peu de tables, quelques places autour du comptoir, on se serre un peu et on s’installe pour passer commande…

Lire la suite

Fév 10

Les bonnes adresses miam de janvier

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui, retour aux rubriques fétiches du blog, les bonnes adresses millyonnaises. En janvier, j’ai testé fait peu de découvertes, le temps de me remettre des fêtes et d’enchainer les galettes. Cependant, j’ai trouvé deux adresses miam sympas à vous faire partager.

#1 / Le Zinc à Burger
Parmi les adresses miam de janvier, j’ai découvert le Zinc à Burger à l’occasion d’un déjeuner de filles. Un lieu central (la rue Childebert à coté de la Place de la République), des produits locaux, une offre sans gluten, tout est préparé minute avec des recettes originales, jusqu’ici tout me convient. L’oeuvre de Jaké au mur et les canapés moelleux finissent de convaincre.

Je passe donc commande d’un menu Zinc avec une salade Bohème, recette végétarienne avec quinoa, mesclun, tomate cerise, féta, menthe, échalote, concombre, épices, graines de courge… 5 minutes d’attente et voilà un grand bol plein de couleurs et de fraicheur.
En dessert, dans l’offre menu, peu de place pour les fruits. Cookie, donut, muffin ou yaourt, on opte pour le donut caramel.
Au final pour 12,70 €, une grande salade, une eau pétillante et un donut. On a connu moins cher mais le cadre et l’offre en valent la peine. Sachant qu’à la carte la salade est affichée à 9,70 € avec de la vaisselle jetable, je dis par contre qu’on n’est pas à Paris !! Privilégiez donc le menu. Pour info, le zinc à burgers est aussi sur UberEats et Foodora.

Lire la suite

Nov 09

Aix en Provence #3 – La table de Mickaël Féval

Hello les Millyonnais,
Lors de notre escapade, une fois n’est pas coutume nous avons commencé le week end par une table gastronomique aixoise! Direction la table de Mickaël Féval recommandée par ma copine blogueuse Chut mon secret.

Dans une petite rue entre le Palais de Justice et le Cours Mirabeau, direction la salle à manger au design épuré du restaurant Mickaël Féval. Installés au fond de la salle, nous prenons place sur une petite table bien espacée des autres clients. Côté déco, je craque totalement sur les luminaires appliques installés dans toute la salle, les murs blancs et le côté voûté de la pièce. Par contre, je n’adhère pas du tout à la mode « pas de nappe ».

On décide de prendre le menu dégustation en 6 instants gourmands à 85 € pour mieux connaître la cuisine du chef et ses influences. Sur le papier, le foie gras, le bar et le dessert au citron font boum boum dans mon petit cœur d’épicurienne.

En amuse bouche, une délicieuse goujonnette de poisson avec une saucée crème et citronnée servis avec quelques légumes crus finement émincés. C’est tellement beau!

À table!! • #epicurienne #gourmande #belleadresse #millyonnaix #latergram • amuse bouche @mickael_feval_table_de_gout Lire la suite

Nov 03

Ravigote, le resto qui envoie la sauce !

Hello les Millyonnais,
Au vu de ce titre pourri, vous l’aurez bien compris, aujourd’hui on passe à table chez Ravigote, la nouvelle adresse pleine de pep’s du 3ème, à deux pas de la Place Guichard. On pourrait passer devant la porte sans s’en rendre compte mais on est tout de suite attirés par les touches de jaune acide qui réveillent une déco esprit récup et scandinave.

Lire la suite

Oct 28

Lyon version Rock n’roll au Hard Rock Cafe Lyon

Hello les Millyonnais,
C’est parti pour un avis rock n’roll! Le Hard Rock Cafe Lyon ouvre très bientot ses portes et j’ai eu la chance de pouvoir découvrir le lieu en avant-première (et encore un peu en travaux). La première chose qui frappe quand on entre c’est l’Espace. Tous les Hard Rock Café sont immenses mais celui de Lyon est immense ET ultra lumineux avec ses 3 façades vitrées.

On découvre sur 700 m2 les différents espaces du Hard Rock Cafe Lyon : l’incontournable Rock Shop évidemment, le bar immense avec ses dizaines de bouteilles Bacardi, la salle de restaurant et les petits salons avec fauteuils confortables pour boire un verre en amoureux, les grandes tables hautes pour les soirées entre copains, la cave cosy ou encore la salle de concert avec estrade (premier concert programmé le 8 novembre)…

Lire la suite

Sep 22

Le P’tit Boulevard, le p’tit resto sympa du 6ème

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui découverte et coup de coeur pour une jolie petite adresse planquée sur le Boulevard des Brotteaux. Le P’tit Boulevard a ouvert en plein été, un bon moment pour une période de lancement et un démarrage en douceur… Sauf qu’il n’en fut rien, le peu de bonnes adresses du quartier étant fermées. C’est ainsi que j’ai découvert Le P’tit Boulevard, temps de la bonne cuisine et du noeud papillon, le logo du resto. A l’ardoise, une formule déjeuner plus qu’emballante à 15 € plat du jour + dessert à la carte, autant vous dire que dans le quartier on fait difficilement aussi bien. Sinon une formule à 29 € entrée + plat + dessert, parfaite pour les soirées en amoureux !

On a donc réservé pour un dejeuner de reprise au boulot, plutôt gourmand et joyeux… Joie un peu douchée par la suggestion en rupture de stock… Et bim! Ce sera donc à la carte. Un poisson bien cuit, des lentilles corail, une assiette copieuse et bien présentée je dis ok. En dessert, la trouvaille du mois, un club financier, mascarpone citron vert et glace cassis. Un bijou de fraicheur et de gourmandise parfaits pour les derniers rayons de l’été ! Mais 26 € pour un dej le midi pour cause de rupture de plat du jour, je dis non, même si j’ai très bien mangé!

Lire la suite