Juil 21

Copenhague #3 – à table au 108

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour encore une fois à Copenhague et découverte du’n restaurant un peu hors norme , le 108. Copenhague est connu pour avoir hébergé pendant de nombreuses années Noma, le restaurant de René Redzepi plusieurs fois sacré meilleur restaurant du monde. Le resto Noma a fermé fin février avec d’autres projets en vue pour le chef… Il reste donc 108 pour se consoler… On y retrouve l’originalité des recettes, l’audace des mariages de saveurs. ici les ingrédients sont cultivés en lien avec des agriculteurs installés aux portes de Copenhague et sont ensuite cueillis à pleine maturité pour être cuisinés, mis en conserve… C’est donc avec un appétit bien aiguisé que l’on s’est rendu du coté de ChristianHavn, à deux pas de l’ancien Noma pour ce repas que l’on avait tout de même réservé 3 semaines à l’avance.

 

Quand on entre, on remarque tout de suite la déco scandinave très épurée, les tables bien alignées (et un peu trop serrées) et la grande cuisine ouverte. Pas de nappe, des tables en bois brut, et beaucoup de bruit.

A la carte, une petite dizaine de plats salés et sucrés, mais pas de vrai menu à proprement parlé. on décide de prendre 3 entrées chacun et un dessert… Les prix sont assez élevés pur selon la taille des portions, on s’en est sortis à 2 pour 200 € avec l’impression que pour le même prix on mange de façon plus gastronomique en France.

On commercera donc par des cromesquis de queue de boeuf surmonté d’un gourmand petit gazon de pin, c’est joli, c’est bon on en voudrait bien 4 ou 5 de plus… La viande était particulièrement fondante et pas sèche du tout, j’ai vraiment beaucoup aimé, il s’agit d’un plat signature du 108.

Ensuite, un céleri fumé avec une sauce délicieuse qu’on a saucé au moins 6 fois et du persil grillé qui croustillant en bouche, le mélange était absolument parfait même si Chéri, tout carnassier qu’il est, a trouvé que cela manquait de viande!

Au moment du dessert, on a choisi deux créations l’une autour du cassis et du lait de noisette parfaite d équilibre et de saveurs.

Côté dressage j ai craque sur le dessert de chéri : parfait glacé à la matricaire odorante, comportée de pomme et pétales d’avoine. Si en bouche je préférais la mienne, je dois avouer que ce dessert en forme de fleur me faisait drôlement de l’oeil.

Au final une addition très salée de plus de 200€ à deux, avec 3 verres de vins et une bouteille d’eau…
J’ai aimé la cuisine audacieuse et la déco du 108 qui m’ont rappelé le Café Sillon… Mais je ne paie pas ce prix là pour manger chez Matthieu!!
Le lieu est définitivement à découvrir si vous allez à Copenhague et que vous êtes foodista Mais soyez prévenus de l’addition… ceci dit, manger chez Noma vous aurez quasiment coûté 5 fois plus cher…

108 Restaurant
Strandgade 108, 1401 København K, Danemark
Site web
Réservation indispensable en ligne

Juin 08

Copenhague #2 – Les adresses gourmandes à tester

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour à Copenhague avec toute une série de bonnes adresses gourmandes pas trop chères à découvrir dans les différents quartiers de la ville. De Norreport à Nyhavn comme vers Amalienborg, vous trouverez aux quatre coins de la ville des adresses sympa pour vous restaurer, sans forcément virer dans le piège à touristes (soyez vigilants à Nyhavn quand même!). Attention cependant car la vie est chère à Copenhague! Comptez facilement 20 € par tête le midi pour un snack léger parmi les adresses gourmandes de la ville.

#1 – Torvehallerne KBH

Première halte gourmande à l’est de la ville, la Torvehallerne KBH, alias les Halles locales. Dans ces bâtiment de verre entourés d’un foodcourt, on trouve toutes les spécialités scandinaves mais pas que : une Brioche Dorée a atterri là et semble faire le bonheur des Danois! On retrouve des Smorrebrod, ces tartines garnies bien typiques. On a donc suivi le flot et on s’est retrouvé Hellernes qui présente une bonne quinzaine de recettes : poissons marinés, cuits, végétariennes, viande froide. Nous avons opté pour une recette de saumon fumé et une à base de crevette pour Chéri et une recette veggie ainsi qu’une création avocat écrevisses pour moi.
En s’installant au comptoir, on a pu voir les smorrebrod préparés minute : l’un tartine de beurre, l’autre coupe le saumon, le troisième fait cuire les pommes de terre… Au final, chaque tartine coûte une cinquantaine de DKK soit 6/7 € tout de même mais deux suffisent à vous caler l’estomac!

Lire la suite

Mai 15

Copenhague #1 – Dormir au First Hotel Twentyseven

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on fait sa valise pour découvrir Copenhague ! La capitale danoise est très accessible depuis Lyon grâce notamment à EasyJet qui a ouvert la ligne l’an dernier. Après des kilomètres de marche dans le nouveau Terminal 1 de l’aéroport Lyon Saint-Ex et un contrôle sécurité assez compliqué (quoique 3 fois plus grand), 2 petites heures de vol plus tard nous voilà arrivés à Kastrup, l’île qui abrite l’aéroport de Kobenhavn comme on dit là-bas.
Pour vous rendre en ville, taxi pour 30 € environ ou train pour 5 € à vous de voir. Avec mon bidon de mumtobe et l’arrivée nocturne on a opté pour le taxi qui nous a posé devant notre hôtel, le First Hotel TwentySeven.

On a choisi cet hôtel pour plusieurs raisons : l’emplacement, l’emplacement, et l’emplacement (comme dirait l’ami Stéphane Plaza) … et le cadre design !
On arrive dans le lobby ou l’on est accueilli par une jeune femme à la jupe relevée. Accueil top à l’heure du check-in même tardif (et check-out jusqu’à 12h ;-).
Direction les chambres par l’un des deux ascenseurs à disposition.


Notre chambre, la 409, est située dans un bout de couloir assez loin de l’ascenseur, un bon point pour notre sommeil. La chambre est assez petite mais plutôt fonctionnelle et lumineuse. Cependant, comme elle donne sur une coursive, on a préféré gardé les rideaux blancs peu opaques (la première partie du séjour pour être ensuite remplacés par des gris bien plus occultants) fermés pour garder aussi notre intimité.

Un grand meuble laqué rouge fait office de dressing, bureau, rangement… la télé propose des chaînes scandinaves bien sûr, mais aussi TV5 monde et CNN ce qui me sauvera un peu ! Assez peu de prises dans les chambres pour recharger téléphones et batterie externe mais on a pu se débrouiller notamment avec celle cachée dans le bureau à rabat!

Dans la salle de bain, toilettes et douche à l’italienne se côtoient ce qui laisse peu de place à l’intimité… la salle de bain est plutôt design mais manque cruellement d’espaces de rangement et de serviettes de bain toutes douces!

Au petit déjeuner, le First Hotel Twentyseven marque sans aucun doute des points. Une salle spacieuse et meublée design, la presse du jour certes danoise, la tv internationale sur 2 grands écrans… et un énorme buffet.
Dans les bols et assiettes, du salé classique (œufs brouillés, bacon, saucisses) ou plus local (harengs marinés, fromages locaux ou pickles), différents pains dont le pain de seigle, préfère des scandinaves, des fruits frais, différents laitages et des dizaines de graines et céréales pour vous composer votre bol de yaourt muesli comme à la maison… sans oublier quelques viennoiseries comme en France et une très futuriste machine à boissons fraîches et jus ainsi que quelques confitures très basiques (et pas du tout artisanales)!!

Ce First Hotel Twentyseven regorge de bonnes choses et notamment d’un Bar lounge et d’une terrasse sur cour très agréable dès que les températures le permettent.
À la carte du Honey Ryder, des cocktails sophistiqués mais aussi un service au top et des cocktails classiques revisités ; un très bon gin fizz ou des versions sur mesure comme le cocktail que j’ai eu le droit de déguster en version sans alcool.
On adore la déco avec les sièges design, les luminaires monumentaux, les différentes assises (fauteuils moelleux et table basse ou tabouret de bar pour table comptoir) … Attention en fin de semaine un DJ investit les lieux et on ne s’entend plus!


Le gros bémol du First Hotel Twentyseven reste donc la petitesse de ses chambres standard et son prix !! À près de 550 € les 3 nuits conversion faite, même si on est d’accord que l’hôtellerie scandinave est hors de prix, on a presque pris ce qui nous semblait le meilleur rapport qualité-prix, c’est dire!

First Hotel Twentyseven
Løngangstræde 27, 1468 København K, Danemark
+45 70 27 56 27
Site web