Oct 15

Radisson Blu Lyon, une nuit plus près des étoiles

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on retourne au sommet de la Tour Part-Dieu au Radisson Blu Lyon pour un séjour au plus près des étoiles. Tout le monde connaît la Tour Part-Dieu plus affectueusement appelée le Crayon. L’an dernier, après des années de travaux, le Radisson Blu Lyon rouvrait enfin ses portes et dévoilait un cadre sublime. spectaculaire et une vue à couper le souffle.

IMG_0623IMG_0533

Ainsi, un vendredi soir, j’ai pris l’homme sous le bras pour une nuit magique au 37ème étage avec Lyon à nos pieds. La réception nous attend au 32ème étage. Après une arrivée par la rue Servient peu accueillante au sortir d’un souterrain du centre commercial, on prend directement l’ascenseur pour le 32ème étage, on arrive dans un lieu sobre, chic et élégant mettant en valeur le toit cathédrale de la mine du Crayon.

Nous avons rapidement pris possession de notre chambre au 37ème étage. Une fois la porte ouverte, nous avons découvert une vue à couper le souffle sur tout Lyon . Dans cette chambre business, on s’est très vite senti bien, très bien même : lit king size, multiples éclairages, grande salle de bain, bouilloire, cafetière et eaux minérales, immense télé, brume d’oreiller et plein de produits d’accueil sans oublier des peignoirs (bien plus moelleux que les serviettes !) et les pantoufles (que j’emporte toujours en souvenir!).

IMG_0536IMG_0541IMG_0545

Le bémol de cette chambre est pour moi la présence des toilettes dans la salle de bain, sans séparation. Au prix de la chambre (250€ affichés en haute saison), je trouve moyen moyen de ne pas proposer de toilettes séparés comme c’est le cas dans des hôtels bien moins chers  (Novotel ou Mama Shelter pour ne pas les citer)

Sinon, la literie est parfaite et les stores bateau occultants font parfaitement leur job, nous avons ainsi passé une excellente nuit … et avons quitté difficilement notre lit malgré la promesse du délicieux petit dej qui nous attendait.

Pour le petit dej, direction le Célest et ses immenses baies donnant sur Lyon. Sur les différents buffets, de quoi combler toutes les envies gourmandes ou presque : des œufs cocotte (mais pas d’œufs brouillés), de la charcuterie, différents fromages, des crudités, un bar à céréales, des confitures bio, des fruits frais et en salade… sans oublier une délicieuse brioche aux pralines et de la cervelle de canuts pour faire honneur à la gastronomie locale.

IMG_0593IMG_0596IMG_0600IMG_0604IMG_0602IMG_0603

J’ai aussi beaucoup aimé le bar à boissons fraîches avec des jus de fruits bien sur mais aussi des smoothies, des fruits pressés ou encore une detox water ou un Virgin Mary à composer à sa convenance.

IMG_0598IMG_0605

Bon à savoir, mais le petit dej, facturé 25€ en chambre standard est compris dans le prix de la chambre business pour 35€ de plus, parfait quand on partage une chambre à deux.

IMG_0582

Sep 26

Mob Hotel, le nouveau spot de Confluence

Hello les Millyonnais,
Lors de notre week-end 100% MiniM, on a eu la chance de tester en famille le Mob Hotel Lyon, la nouvelle adresse de Confluence. En un seul lieu, un hôtel à la déco travaillée et aux chambres propices au repos, un resto à tendance veggie, une épicerie bio, des pop-up stores, des concerts, des séances de Pilates ou de yoga, un bar en terrasse et bientôt un cinéma en plein air et une piscine sur la Saône.

Créé par Cyril Aouizerate, le papa des Mama Shelter, Mob Hotel bouscule l’hôtellerie classique. Ici pas de desk dans l’entrée mais une épicerie bio et une réception ouverte, pas de télé dans les chambres mais un rétroprojecteur à louer pour regarder une sélection de film d’auteurs. pas de mini-bar mais un frigo Smeg pour stocker quelques victuailles si on veut se faire un plateau-repas devant un film. Chacune des 99 chambres possède sa propre terrasse, parfait pour passer un coup de fil, boire un verre ou fumer une cigarette. Lire la suite

Mai 28

Villa Maïa, le luxe à la romaine

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on découvre la Villa Maïa nichée sur les hauteurs de Fourvière.
Un projet titanesque porté par le groupe Maïa Sonnier et né de l’imagination de son Président. J’ai été invitée à découvrir la Villa Maïa lors d’un visite et d’un cocktail au bar, je n’y ai pas dormi (pour le moment !), je ne pourrai donc juger stricto sensu de l’hôtel et de la nuitée. Cependant, lors de ma visite complète de la Villa Maïa, j’ai eu la chance de découvrir une chambre, une suite, les salons, le bar, les Thermes, et même la salle de réunion et le jardin contemplatif. La visite c’est par ici…

#1 – Le Hall
Dès le hall d’entrée, le ton est donné. ici tout est grand et luxueux. Un escalier monumental qui conduit vers les salons, une réception et quelques banquettes, un lustre aérien et design, on sent de suite que l’on pénètre dans un palace. L’accueil y est très emphatique, peut-être un peu trop à mon goût.

#2 – Les Salons
En haut des marches (ou par l’ascenseur), on arrive dans les salons, chacun dédié à une activité précise. La loge du concierge à droite avec oeuvres d’art colorées, grand bureau et toute la disponibilité mise en oeuvre pour trouver une belle table étoilée, un concert ou un parcours de golf.
Sur la gauche, la salle des petits déjeuners, le seul repas de la journée proposé à l’intérieur de l’hôtel. Un grand buffet est proposé (service possible en chambre ou sur les terrasses privatives) avec des assiettes salées avec des oeufs sous toutes les formes réalisés à la commande, sans oublier des crêpes, gaufres ou encore cakes maison, mais aussi pain frais et viennoiseries de la Maison Drap, beurre lait fromages de chez Beillevaire…
Pour le reste, la maison vous conseille de déguster la cuisine étoilée de Christian Têtedoie, voisin de la Villa Maïa. Le room service propose quant à lui des recettes personnalisables de salades et sandwichs à déguster en chambre…

A venir très bientôt, les goûters de la Villa Maïa servis dans la Bibliothèque avec boissons chaudes ou fraiches accompagnées de pâtisseries maison, de milkshakes en été…

Lire la suite

Mai 15

Copenhague #1 – Dormir au First Hotel Twentyseven

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on fait sa valise pour découvrir Copenhague ! La capitale danoise est très accessible depuis Lyon grâce notamment à EasyJet qui a ouvert la ligne l’an dernier. Après des kilomètres de marche dans le nouveau Terminal 1 de l’aéroport Lyon Saint-Ex et un contrôle sécurité assez compliqué (quoique 3 fois plus grand), 2 petites heures de vol plus tard nous voilà arrivés à Kastrup, l’île qui abrite l’aéroport de Kobenhavn comme on dit là-bas.
Pour vous rendre en ville, taxi pour 30 € environ ou train pour 5 € à vous de voir. Avec mon bidon de mumtobe et l’arrivée nocturne on a opté pour le taxi qui nous a posé devant notre hôtel, le First Hotel TwentySeven.

On a choisi cet hôtel pour plusieurs raisons : l’emplacement, l’emplacement, et l’emplacement (comme dirait l’ami Stéphane Plaza) … et le cadre design !
On arrive dans le lobby ou l’on est accueilli par une jeune femme à la jupe relevée. Accueil top à l’heure du check-in même tardif (et check-out jusqu’à 12h ;-).
Direction les chambres par l’un des deux ascenseurs à disposition.


Notre chambre, la 409, est située dans un bout de couloir assez loin de l’ascenseur, un bon point pour notre sommeil. La chambre est assez petite mais plutôt fonctionnelle et lumineuse. Cependant, comme elle donne sur une coursive, on a préféré gardé les rideaux blancs peu opaques (la première partie du séjour pour être ensuite remplacés par des gris bien plus occultants) fermés pour garder aussi notre intimité.

Un grand meuble laqué rouge fait office de dressing, bureau, rangement… la télé propose des chaînes scandinaves bien sûr, mais aussi TV5 monde et CNN ce qui me sauvera un peu ! Assez peu de prises dans les chambres pour recharger téléphones et batterie externe mais on a pu se débrouiller notamment avec celle cachée dans le bureau à rabat!

Dans la salle de bain, toilettes et douche à l’italienne se côtoient ce qui laisse peu de place à l’intimité… la salle de bain est plutôt design mais manque cruellement d’espaces de rangement et de serviettes de bain toutes douces!

Au petit déjeuner, le First Hotel Twentyseven marque sans aucun doute des points. Une salle spacieuse et meublée design, la presse du jour certes danoise, la tv internationale sur 2 grands écrans… et un énorme buffet.
Dans les bols et assiettes, du salé classique (œufs brouillés, bacon, saucisses) ou plus local (harengs marinés, fromages locaux ou pickles), différents pains dont le pain de seigle, préfère des scandinaves, des fruits frais, différents laitages et des dizaines de graines et céréales pour vous composer votre bol de yaourt muesli comme à la maison… sans oublier quelques viennoiseries comme en France et une très futuriste machine à boissons fraîches et jus ainsi que quelques confitures très basiques (et pas du tout artisanales)!!

Ce First Hotel Twentyseven regorge de bonnes choses et notamment d’un Bar lounge et d’une terrasse sur cour très agréable dès que les températures le permettent.
À la carte du Honey Ryder, des cocktails sophistiqués mais aussi un service au top et des cocktails classiques revisités ; un très bon gin fizz ou des versions sur mesure comme le cocktail que j’ai eu le droit de déguster en version sans alcool.
On adore la déco avec les sièges design, les luminaires monumentaux, les différentes assises (fauteuils moelleux et table basse ou tabouret de bar pour table comptoir) … Attention en fin de semaine un DJ investit les lieux et on ne s’entend plus!


Le gros bémol du First Hotel Twentyseven reste donc la petitesse de ses chambres standard et son prix !! À près de 550 € les 3 nuits conversion faite, même si on est d’accord que l’hôtellerie scandinave est hors de prix, on a presque pris ce qui nous semblait le meilleur rapport qualité-prix, c’est dire!

First Hotel Twentyseven
Løngangstræde 27, 1468 København K, Danemark
+45 70 27 56 27
Site web

Déc 18

Fourvière Hôtel, rendez-vous sur la colline

Bonjour les Millyonnais,
J’ai toujours adoré le principe de Staycation, à savoir passer ses vacances dans sa ville. L’occasion de de se réapproprier sa ville et de découvrir des belles adresses, notamment d’hôtels. C’est ainsi que j’ai pu me rendre au Fourvière Hôtel pour une visite complète de ce lieu hors du temps.

Comme je n’y ai pas dormi, je ne peux que vous présenter une série de photos prises lors de la visite.

La réception du Fourvière Hôtel colorée et design, ce qui tranche totalement avec la chapelle qui sert donc d’accueil et de premier contact avec l’architecture de l’hôtel.

Lire la suite

Nov 05

Aix en Provence #1 – Hôtel de France, l’adresse dodo

Hello les Millyonnais,
Retour sur notre escapade sous le soleil d’Aix en Provence. Parmi les bonnes adresses découvertes, l’ Hôtel de France est une pépite. Installé en plein coeur du centre historique d’Aix en Provence, sur une place animée de bars, restaurants et commerces, il propose des chambres spacieuses et au calme ! Si si!
Dès l’entrée on adore la marquise ouvragée, l’entrée parfaitement insonorisée et le carrelage à damiers.

img_3091.jpg

Le hall d’accueil est sobre avec son comptoir en bois blond et ses carreaux en damier.  L’accueil y est très professionnel et chaleureux, un service de locations de vélos et une bagagerie sont proposés gracieusement. On adore la petite touche design avec le tabouret Elephant de Charles & Ray Eames. Dans les étages, sur les paliers, on retrouve le bois blond au travers de luminairesXXL (que l’on retrouvera aussi dans les chambres)

Lire la suite

Oct 21

Celest Bar, le bar à cocktails avec vue

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on prend de l’altitude, direction le 32ème étage de la Tour Part-Dieu, la tour Crayon reconnaissable entre mille. Œuvre du cabinet américain Araldo Cossutta & Associates et bâtie entre 1972 et 1977, elle est de tous les panoramas et les belles vues de Lyon. Aujourd’hui, on redécouvre le Radisson après plusieurs années de travaux et 50 millions d’investissement. Rendez-vous était donné pour une soirée conviviale au Celest Bar pour découvrir le bar à cocktails le plus haut de Lyon.

Tout de suite en sortant de l’ascenseur, on est frappé par l’immensité du lieu, ce ciel cathédrale sous la pyramide de verre, les petites arcades au niveau des étages de l’hôtel… Quelle beauté et quelle immensité! Tout autour du hall, de confortables chauffeuses propices à la détente et à l’intimité nous tendent les bras, mais nous n’étions pas là pour ça!
On se dirige donc vers le Celest Bar entièrement ouvert sur la vue panoramique de Lyon. Certes plutôt tourné vers le Sud de Lyon que vers les collines de Fourvière et Croix-Rousse (vue réservées aux chambres), mais à l’heure du coucher de soleil, quelle vue de dingue!

Lire la suite

Sep 24

Le ho36 ou l’ho[s]tel qui sait tout faire !

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui direction le cœur de mon quartier préféré, le 7ème, du côté de Guillotière. A deux pas de la rue de Marseille animée, du Parc Mazagran et du Jardin d’Amaranthes, on découvre ho36, le nouvel ho[s]tel de la rive gauche lyonnaise. Ces hôtels hybrides à mi-chemin entre l’auberge de jeunesse, la chambre d’hôtes et les Hotels cosy ont éclos en ville comme des champignons. Ho36 s’est donc installé dans un ancien hôtel de passe à l’ombre de l’église Saint André (doit-on y voir un lien ??)

Des chambres disposées sur 5 étages avec des dortoirs chic et spacieux, parfaits pour les grandes familles ou les bandes de copains en goguette et des salles de bains fonctionnelles (on saluera la mini salle d’eau qui offre un peu d’intimité bienvenue!). Des meubles conçus sur mesure, des claustras pour l’intimité, des prises partout… le haut de gamme de l’auberge de jeunesse quand même !

Pour les amoureux, des chambres aux murs plus sombres mais ultra douillettes et plutôt lumineuses. Des accumulations de petits abat jours pour créer des lampes de chevet vintage chic, un joli coin bureau épuré, une literie moelleuse….  Parfait pour de beaux rêves!!

Lire la suite

Sep 18

Silky Hotel by HappyCulture réinvente l’hôtel

Hello les Millyonnais,
Au début de l’été, j’ai découvert le Silky Hotel, alias le Grand Hôtel de la Paix entièrement rénové en profondeur. tout a changé : la déco, le concept… En effet le Silky Hotel fait désormais partie des hôtels Happy Culture et cela a nécessité de grandes métamorphoses.

Un emplacement au coeur de la presqu’île
Situé en plein plein coeur de la Presqu’île, à deux pas du métros, des quais, des restaurants et des rues les plus commerçantes de Lyon, Silky Hotel et l’adresse idéale pour un citybreak lyonnais (à condition de ne pas avoir de voiture!) On adore la terrasse cosy ouverte sur la placette, la station Velo’v juste à côté…

Lire la suite

Août 27

CityBreak catalan à l’Hôtel Soho Barcelona

Hello les Millyonnais, aujourd’hui on repart à Barcelone pour la découverte de l’Hôtel Soho Barcelona, le bon plan qualité/prix/emplacement pour un Citybreak dans la capitale catalane.

L’emplacement
L’Hôtel Soho Barcelona est situé en plein cœur de Barcelone, dans le quartier de l’Eixample, entre la Plaza Catalunya et la Plaza Espanya. Il est donc à proximité des choses à voir, à manger et à faire dans la cité catalane. Autre gros point positif, la navette centre ville/aéroport passe juste devant l’hôtel et l’arrêt est à 5 minutes à pied. Le métro passe également juste à proximité avec une station à deux minutes à pied qui dessert notamment le Barri Gotic, la Citadelle…

hotel-soho-facade-897

hotel-soho-stairs-1-816 Lire la suite