Juil 21

Copenhague #3 – à table au 108

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour encore une fois à Copenhague et découverte du’n restaurant un peu hors norme , le 108. Copenhague est connu pour avoir hébergé pendant de nombreuses années Noma, le restaurant de René Redzepi plusieurs fois sacré meilleur restaurant du monde. Le resto Noma a fermé fin février avec d’autres projets en vue pour le chef… Il reste donc 108 pour se consoler… On y retrouve l’originalité des recettes, l’audace des mariages de saveurs. ici les ingrédients sont cultivés en lien avec des agriculteurs installés aux portes de Copenhague et sont ensuite cueillis à pleine maturité pour être cuisinés, mis en conserve… C’est donc avec un appétit bien aiguisé que l’on s’est rendu du coté de ChristianHavn, à deux pas de l’ancien Noma pour ce repas que l’on avait tout de même réservé 3 semaines à l’avance.

 

Quand on entre, on remarque tout de suite la déco scandinave très épurée, les tables bien alignées (et un peu trop serrées) et la grande cuisine ouverte. Pas de nappe, des tables en bois brut, et beaucoup de bruit.

A la carte, une petite dizaine de plats salés et sucrés, mais pas de vrai menu à proprement parlé. on décide de prendre 3 entrées chacun et un dessert… Les prix sont assez élevés pur selon la taille des portions, on s’en est sortis à 2 pour 200 € avec l’impression que pour le même prix on mange de façon plus gastronomique en France.

On commercera donc par des cromesquis de queue de boeuf surmonté d’un gourmand petit gazon de pin, c’est joli, c’est bon on en voudrait bien 4 ou 5 de plus… La viande était particulièrement fondante et pas sèche du tout, j’ai vraiment beaucoup aimé, il s’agit d’un plat signature du 108.

Ensuite, un céleri fumé avec une sauce délicieuse qu’on a saucé au moins 6 fois et du persil grillé qui croustillant en bouche, le mélange était absolument parfait même si Chéri, tout carnassier qu’il est, a trouvé que cela manquait de viande!

Au moment du dessert, on a choisi deux créations l’une autour du cassis et du lait de noisette parfaite d équilibre et de saveurs.

Côté dressage j ai craque sur le dessert de chéri : parfait glacé à la matricaire odorante, comportée de pomme et pétales d’avoine. Si en bouche je préférais la mienne, je dois avouer que ce dessert en forme de fleur me faisait drôlement de l’oeil.

Au final une addition très salée de plus de 200€ à deux, avec 3 verres de vins et une bouteille d’eau…
J’ai aimé la cuisine audacieuse et la déco du 108 qui m’ont rappelé le Café Sillon… Mais je ne paie pas ce prix là pour manger chez Matthieu!!
Le lieu est définitivement à découvrir si vous allez à Copenhague et que vous êtes foodista Mais soyez prévenus de l’addition… ceci dit, manger chez Noma vous aurez quasiment coûté 5 fois plus cher…

108 Restaurant
Strandgade 108, 1401 København K, Danemark
Site web
Réservation indispensable en ligne

Juil 12

Le Desjeuneur, l’adresse à toute heure !

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on pousse la Porte de la nouvelle adresse qui buzz sur le plateau de la Croix Rousse, le Desjeuneur. Dans ce Café-bistrot à la déco simpliste, des ampoules à filaments et deux tableaux au mur, on peut s’y restaurer à toute heure du matin au milieu de l’après-midi.

Dès le matin, avec un petit déjeuner à composer soi-même (boissons chaudes et froides, pancakes salés, tartines beurre et confiture) ou même un brunch bien complet pour moins de 20€ avec des recettes à base d’œufs pour compléter !

Mais c’est à l’heure du déjeuner en mode dînette de filles gourmandes que nous avons testé le Desjeuneur. Pas de réservation pour le moment, il a donc fallu tomber au bon moment pour avoir une table et récupérer le menu. Sur ce menu recto verso qu on prend facilement pour un set de table (mais on nous rappellera gentiment à l’ordre!) tout est écrit : soupe du jour, cocotte du jour (9,5€), croque-monsieur gourmand et croustillant (7,5 €) ou Salade healthy (avocat, tomates, céréales, roquette, coriandre…) pour les plats « classiques » du déjeuner mais aussi des recettes à partager comme ce camembert rôti aux noix et miel (9€) qui nous a fait fondre de bonheur ou encore un houmous ou du saucisson !

Dans les verres, une délicieuse citronnade maison à prix doux (3€), du vin bio mais pas que, les thés Kodama et du café anglais, sans oublier la limonade acidulée Garçons (à 2 € la bouteille!) et toute une gamme de boissons chaudes digne d’un coffee shop branché.

Lire la suite

Juil 03

[ Epicerie Mille Lyons ] – On dirait le Sud

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui, en ce début d’été on part dans le Sud où j’ai déniché pour vous quelques pépites gourmandes que je souhaitais vous faire partager. De l’eau (grossesse oblige!) aux bulles explosives, une box qui sent bon la garrigue et des glaces artisanales comme on n’en fait plus beaucoup !

#1 – Eaux minérales Le Pestrin*
Vous le savez peut être, j’en parle parfois, je suis née en Ardèche et j’ai une affection particulière pour cette région du Sud. J’aime ainsi redécouvrir avec joie les richesses du département.
Tout le monde connaît l’eau de Vals, peut être aussi l’Arcens. Mais j’ai pu déguster avec plaisirs les eaux des sources du Pestrin, à savoir Chantemerle et Ventadour. Comme je suis fan d’eau pétillante, j’ai choisi de tester plus précisément Ventadour, une eau minérale naturelle gazeuse renforcée au gaz de la source. Les bulles sont assez grosses, très explosives en bouche. Le goût s’apparente plus à du Perrier qu’une Badoit par exemple.
Et puis la qualité d’une bouteille en verre (naturel, inoffensif pour l’environnement et la santé) est un atout élégant.
En pleine grossesse, avec une poignée de menthe et quelques tranches de citron vert, je profite d’un délicieux Virgin Mojito.

Malheureusement ces eaux sont difficilement disponibles en grandes surfaces. par contre vous pourrez les trouver dans des magasins spécialisées dans les boissons ou encore sur les tables des restaurants de la région Rhône-Alpes. Environ 1,60 € la bouteille d’1 litre.

 

#2 – Provence Box par Jean Martin*

Lire la suite

Juin 14

Victoire & Thomas, le duo qui régale

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui découverte de la nouvelle adresse de la rue de l’Arbre Sec, Victoire & Thomas.
Cette jolie adresse a remplacé le Ninkasi. On y retrouve les murs en pierre, mais tout a été changé : l’escalier qui descend à la cave, une cuisine sous verrière dans le fond du restaurant, un bar superbe à l’entrée….

Tout commence par un accueil très très chaleureux et l’émerveillement devant le cadre épuré faisant la part belle au verre, au bois et à la pierre. On prend place à l’intérieur pour profiter du cadre et on nous amène l’ardoise. en effet le midi il s’agit d’un menu unique autour d’une entrée, de 2 plats au choix et d’une sélection de fromages (de chez Mons) et d’un dessert. Le tout à 18 € en 2 services ou 22 en 3 services et là on tique quand même un peu sur les tarifs pour une déjeunette de filles un midi.

Lire la suite

Juin 11

East Mamma…. l’Italie gourmande côté Est !

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui RV à Paris ! Lors d’un love week-end, on a décidé de tester une des adresses de Big Mamma, les food spots qui buzzent en ce moment à Paris. Big Mamma et ses boss ne cessent d’essaimer leurs adresses à Paris : Oberkampf, Saint-Antoine, Villiers, Sentier et bientôt Pigalle. Arrivant de Gare de Lyon, et sans pouvoir cavaler non-stop avec mon bidon de mumtobe, on a décidé de tester East Mamma … Sur le trottoir, une longue file d’attente comme à NY et on nous annonce 40 minutes d’attente pour une table de 2. Même enceinte, pas de chaise à dispo pour patienter, on est donc allés s’asseoir dans le parc Trousseau ombragé qui nous attendait de l’autre côté du passage piéton.

Allo? C’est prêt! 1 minute à peine plus tard, nous voilà prêts à nous attabler entre touristes étrangers, vrais italiens de passage, familles nombreuses, blogueuses parisiennes et couples énamourés… La table au fond, ce sera parfait! On aime d’avance cet esprit « comme à la maison » avec vaisselle dépareillée aux motifs un poil kitsch et serviette en tissu estampillée « call me mamma ». On craque sans problème pour la déco no deco avec citernes d’huile d’olive, bocaux de conserves bien alignés et Bande-originale en VO avec tous les titres les plus cultes de l’Italie,

Lire la suite

Juin 08

Copenhague #2 – Les adresses gourmandes à tester

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour à Copenhague avec toute une série de bonnes adresses gourmandes pas trop chères à découvrir dans les différents quartiers de la ville. De Norreport à Nyhavn comme vers Amalienborg, vous trouverez aux quatre coins de la ville des adresses sympa pour vous restaurer, sans forcément virer dans le piège à touristes (soyez vigilants à Nyhavn quand même!). Attention cependant car la vie est chère à Copenhague! Comptez facilement 20 € par tête le midi pour un snack léger parmi les adresses gourmandes de la ville.

#1 – Torvehallerne KBH

Première halte gourmande à l’est de la ville, la Torvehallerne KBH, alias les Halles locales. Dans ces bâtiment de verre entourés d’un foodcourt, on trouve toutes les spécialités scandinaves mais pas que : une Brioche Dorée a atterri là et semble faire le bonheur des Danois! On retrouve des Smorrebrod, ces tartines garnies bien typiques. On a donc suivi le flot et on s’est retrouvé Hellernes qui présente une bonne quinzaine de recettes : poissons marinés, cuits, végétariennes, viande froide. Nous avons opté pour une recette de saumon fumé et une à base de crevette pour Chéri et une recette veggie ainsi qu’une création avocat écrevisses pour moi.
En s’installant au comptoir, on a pu voir les smorrebrod préparés minute : l’un tartine de beurre, l’autre coupe le saumon, le troisième fait cuire les pommes de terre… Au final, chaque tartine coûte une cinquantaine de DKK soit 6/7 € tout de même mais deux suffisent à vous caler l’estomac!

Lire la suite

Juin 02

[ Épicerie Mille Lyons ] – Gourmandises pour les becs sucrés

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui dans l’Epicerie Mille Lyons, je vous propose une sélection pur sucre, à base de douceurs, de gourmandises, et de sucreries.

#1 / Les Petites Meringues de Trop Chou
On connaissait déjà les choux Trop Chou de Virginie, son petit food truck turquoise et ses formules déjeuner. On aimait déjà son salon de chou de la rue de Sèze, son chou crème à tomber et les gougères parfaites pour l’apéro. Maintenant, on adore sa gamme épicerie plein de gourmandises !!
En effet, Trop Chou a lancé il y a quelques mois quelques produits gourmands : crème de praline, pâte à tartiner ou encore petites meringues aux agrumes. Et ces dernières ont fait l’unanimité ! Deux formes, une plus lisse, l’autre plus cannelé, 2 saveurs, une aux écorces de citron, l’autre aux écorces d’agrumes, un joli bocal en verre et 5,50 € à la caisse !! Oui clairement ce n’est pas votre gouter de tous les jours, mais c’est la petite attention parfaite quand on va boire le café chez une copine.

 

#2 – La Crème de Calisson Roy René*
Vous le savez je suis assez fan de Provence et j’adore généralement les spécialités gourmandes qui en proviennent. C’est donc avec grand bonheur que j’ai pu tester la Crème de Calisson de la Confiserie du Roy René. Un joli packaging un brin rétro, une bonne contenance (200 g) et un petit prix (moins de 7 €) pour une bombe gustative !!

La petite recette du jour gourmande, soufflée par le Roy René, un délicieux gâteau chocolaté fondant comme une truffe à la Crème de Calisson
– Dans une casserole à feu doux, faites fondre 200g de chocolat noir. Ajoutez 150g de beurre et 100g de Crème de Calisson.
–  Une fois le tout bien fondu, et toujours sur la même source de chaleur, ajoutez 150g de sucre roux, et 10g de cacao. Incorporez ensuite 4 œufs. Mélangez le tout.
– Versez la pâte dans un moule et glissez le dans le four préchauffé à 160° (th. 5 1 / 2).
– Laissez cuire 45 mn puis laissez reposer avant de démouler.
– Régalez-vous

#3 – Bonbons framboise Picard Surgelés
Je flâne souvent chez Picard, je suis fan de leurs produits, toujours à l’affut des nouveautés… Quand j’ai découvert ces petits bonbons coeur au rayon épicerie sucrée, au milieu de mes gâteaux préférés, j’avoue j’ai craqué! Un joli packaging avec un esprit bocal vintage (en plastique pas très écolo avouons-le!), un parfum de framboise qui me plait et une forme à croquer (et à craquer!), malgré les 3,50 €, hop dans mon panier. Dans la bouche, ca pétille un peu, c’est mou, ça a un bon goût de framboises, bref on peut facilement replonger sa main dans ce bocal à gourmandises!

 

 

 

* Produit offert. Cependant, les mots utilisés dans ce billet me sont propres.

Mai 19

Mon Salade Bar, l’adresse healthy mais gourmande

Hélio les Millyonnais,
Vous le savez, j’adore manger et découvrir de nouvelles adresses gourmandes !!  Aujourd’hui, je vous propose de découvrir  deux adresses très gourmandes et lyonnaises, parfaites à l’heure du déjeuner. Chez MSB Mon Salade Bar j’ai enfin trouvé ma salade préférée… normal c’est la mienne, créée de A à Z par mes soins!

Chez Mon Salade Bar, contrairement aux autres bars à salades, ici pas de restrictions relou genre 2 ingrédients bleus, 3 ingrédients verts, un topping! Pas de formule compliquée, ici on remplit son saladier (en amidon de maïs pour le côté durable et responsable) de tout ce que l’on veut pour 9,90€!

En base, différents sortes de salades mais aussi des féculents, pâtes, riz ou céréales… un peu plus loin, des recettes chaudes avec un énorme coup de cœur pour les bruchettas dont la recette change régulièrement, ce jour-la tomate mozzarella et pesto, mais on a oui dire d’une délicieuse recette à base de chèvre….
Ensuite, des dizaines de bols ultra frais car réapprovisionnés au fil du déjeuner par le Chef qui opère juste derrière la baie vitrée. Parmi les ingrédients, des légumes en rondelles, râpés ou entiers, des dés de différents fromages au choix (emmental, morbier, parmesan, mozzarella), des anchois marinés, des crevettes, des câpres, des des de jambon, de la charcuteries, des croûtons, de la cebette en petites rondelles, des noix ou noisettes, des oignons frits,… le choix est très large et peut évoluer selon les saisons et les envies.


Pour terminer, on choisit sa sauce parmi 8 recettes maison : gros coup de cœur pour la sauce miel-citron ou la version asiatique à base de soja et de pâte miso.
Au final, une salade green et fresh à base de roquette et quinoa, petits pois, dès de courgette, câpres, chou-fleur, croutons, coeurs d’artichaut, noix. et une bruschetta !

Ce midi avec @absolutveroo on a testé @restaurantmsb et c'était drôlement bien • 9,90 € la Big salade à composer soi meme sans limite d'ingrédients • tout est frais et fait maison • on en reparle très vite tellement je suis conquise • #miam #food #pausedej #dejdefilles #epicurienne #foodblogger #gourmande #lyonnaise

Au rayon du pain, on a du choix là aussi : pain blanc, céréales, à la tomate ou aux olives… à 70 cts pièce la petite miche.

Du côté des desserts, là encore des recettes maison avec ce jour là au choix une très bonne panna cotta exotique, un gâteau au chocolat, et la super bonne idée de Mon Salade Bar, le Bar à yaourts : une base classique ou 0%, des toppings fruits ou chocolatés, du muesli, des coulis, des fruits frais… pour 3,90€ et là aussi pas de restriction !!

Si bémol il doit y avoir, on citera le manque de carafes d’eau à disposition, on est obligés de se tourner vers de l’eau en bouteille individuelle et le manque de places assises lorsqu’il fait froid dehors.
On salue par contre l’accueil au top et les bons conseils du staff pour des mélanges de saveurs sympa ou les restrictions alimentaires.

MSB Mon Salade Bar
Rue Moncey 69003 Lyon
Métro Place Guichard

Mai 12

Café Arsène, le casse-croûte chic à la lyonnaise

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui rendez-vous au Café Arsène, le miam spot qui a remis le casse-croûte au gout du jour depuis son ouverture au printemps dernier. J’ai mis beaucoup de temps à écrire un avis car l’effervescence de l’ouverture avait rendu l’expérience un peu décevante et je voulais donc tester de nouveau cette adresse dont beaucoup disent tant de bien. J’ai profité d’une pause vers Hôtel de Ville pour retenter l’expérience.

Lors de ma visite au Café Arsène, lieu gourmand hybride installé rue du Garet, à deux pas de l’Opéra. j avais beaucoup aimé l’esprit vintage années 20 du lieu voulu par le duo de propriétaires : café-comptoir et casse-croûte à toute heure. Ici on peut venir à tout moment boire un café, prendre un sandwich sur place ou à emporter, se régaler d’un plat d’un jour ou venir chercher son goûter. Dès l’entrée on est frappé par le lustre monumental en papier. Peu de tables, quelques places autour du comptoir, on se serre un peu et on s’installe pour passer commande…

Lire la suite

Avr 20

Pain frais et croissants du matin avec Baguette à Bicyclette

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on parle food et petit déjeuner livré à domicile avec Baguette à Bicyclette. Deux filles gourmandes et futées, Déborah et Caroline ont eu l’idée de créer ce concept de livraison de pain et viennoiseries à vélo dans différents arrondissements lyonnais. Si pour le moment, seuls les 1er, 2ème, 4ème et 6ème arrondissement sont desservis, les deux fées de la baguette veulent recruter des coursiers pour parcourir Lyon dans sa totalité ! Et une petite demande via les réseaux sociaux et votre voeu sera exaucé sans même habiter les quartiers précédemment cités.

Lire la suite