Juin 18

Epicerie Mille Lyons – les nouveautés apéro d’été

#1 – Chiche !
Le pois chiche c’est la vie! Enfin là c’est surtout l’apéro! Des lyonnais gourmands ont lancé chiche une gamme de crackers apéritif autour du pois chiche, savoureux et orignaux. C’est à la Maison Metagram que j’ai eu l’occasion de gouter ces créations salées, bien plus light que des cacahuètes ou des noix de cajou ! Les Chiche sont proposés dans des jolis sachets cartons et sont proposés en 3 saveurs :

  • piment/oignon
  • moutarde/romarin
  • sesame/fleur de sel

Après dégustation minutieuse des 3 saveurs, c’est moutarde romarin qui attire le plus mes papilles. plus équilibré, suffisamment original pour me surprendre… Vous allez goûter, Chiche?

3,50 € le sachet en vente à la Maison Metagram (mais aussi à Paris à la Federation Française de l’Apéritif ou à Grenoble)

#2 – Citrojito
Citrojito c’est du mojito mais sans le rhum, je m’explique! Vous aimez le mojito mais au deuxième vous dansez sur les tables (et vous finissiez par rappeler votre ex en pleurant ?) ? Vous êtes enceinte et vous en avez marre de tourner au Perrier tranche (et je vous comprends 1000 fois) ? Citrojito, c’est le gout exact du mojito mais sans une goutte d’alcool… Ca ressemble à du mojito, ça sent le mojito, ça ale gout du mojito…. mais ce n’est pas du mojito… J’ai découvert ce cocktail à la Maison Metagram (encoooooore eux!) et j’ai franchement adhéré à l’idée surtout si on le boit dans un verre rafraichi de glaçons avec une bonne poignée de feuilles de menthe et quelques quartiers de citron !

 

Citrojito est désormais disponible dans plusieurs adresses lyonnaises à la dégustation (5€ le verre chez Maison Metagram et en vente à la bouteille)
A déguster le week-end sur les pages de La Grande-Motte : Point zéro, Couchant, Grand travers et Petit travers ou Plage des Sablettes à la Seyne sur Mer

 

#3 – Culture pop *
Encore une nouveauté testée chez Maison Metagram. Culture Pop réinvente le pop corn en lui associant des ingrédients hauts de gamme et riche en gout : Thym-citron de Provence, Piment d’Espelette ou encore Truffe.
Si on reste encore sur notre faim pour la version truffe trop peu affirmée à notre goût, à l’heure de l’apéro, on a adoré la version piment d’Espelette qui donne un vrai coup de pep’s.

10 € les 4 sachets à shopper ici

 

Juin 14

Victoire & Thomas, le duo qui régale

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui découverte de la nouvelle adresse de la rue de l’Arbre Sec, Victoire & Thomas.
Cette jolie adresse a remplacé le Ninkasi. On y retrouve les murs en pierre, mais tout a été changé : l’escalier qui descend à la cave, une cuisine sous verrière dans le fond du restaurant, un bar superbe à l’entrée….

Tout commence par un accueil très très chaleureux et l’émerveillement devant le cadre épuré faisant la part belle au verre, au bois et à la pierre. On prend place à l’intérieur pour profiter du cadre et on nous amène l’ardoise. en effet le midi il s’agit d’un menu unique autour d’une entrée, de 2 plats au choix et d’une sélection de fromages (de chez Mons) et d’un dessert. Le tout à 18 € en 2 services ou 22 en 3 services et là on tique quand même un peu sur les tarifs pour une déjeunette de filles un midi.

Lire la suite

Juin 11

East Mamma…. l’Italie gourmande côté Est !

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui RV à Paris ! Lors d’un love week-end, on a décidé de tester une des adresses de Big Mamma, les food spots qui buzzent en ce moment à Paris. Big Mamma et ses boss ne cessent d’essaimer leurs adresses à Paris : Oberkampf, Saint-Antoine, Villiers, Sentier et bientôt Pigalle. Arrivant de Gare de Lyon, et sans pouvoir cavaler non-stop avec mon bidon de mumtobe, on a décidé de tester East Mamma … Sur le trottoir, une longue file d’attente comme à NY et on nous annonce 40 minutes d’attente pour une table de 2. Même enceinte, pas de chaise à dispo pour patienter, on est donc allés s’asseoir dans le parc Trousseau ombragé qui nous attendait de l’autre côté du passage piéton.

Allo? C’est prêt! 1 minute à peine plus tard, nous voilà prêts à nous attabler entre touristes étrangers, vrais italiens de passage, familles nombreuses, blogueuses parisiennes et couples énamourés… La table au fond, ce sera parfait! On aime d’avance cet esprit « comme à la maison » avec vaisselle dépareillée aux motifs un poil kitsch et serviette en tissu estampillée « call me mamma ». On craque sans problème pour la déco no deco avec citernes d’huile d’olive, bocaux de conserves bien alignés et Bande-originale en VO avec tous les titres les plus cultes de l’Italie,

Lire la suite

Juin 08

Copenhague #2 – Les adresses gourmandes à tester

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour à Copenhague avec toute une série de bonnes adresses gourmandes pas trop chères à découvrir dans les différents quartiers de la ville. De Norreport à Nyhavn comme vers Amalienborg, vous trouverez aux quatre coins de la ville des adresses sympa pour vous restaurer, sans forcément virer dans le piège à touristes (soyez vigilants à Nyhavn quand même!). Attention cependant car la vie est chère à Copenhague! Comptez facilement 20 € par tête le midi pour un snack léger parmi les adresses gourmandes de la ville.

#1 – Torvehallerne KBH

Première halte gourmande à l’est de la ville, la Torvehallerne KBH, alias les Halles locales. Dans ces bâtiment de verre entourés d’un foodcourt, on trouve toutes les spécialités scandinaves mais pas que : une Brioche Dorée a atterri là et semble faire le bonheur des Danois! On retrouve des Smorrebrod, ces tartines garnies bien typiques. On a donc suivi le flot et on s’est retrouvé Hellernes qui présente une bonne quinzaine de recettes : poissons marinés, cuits, végétariennes, viande froide. Nous avons opté pour une recette de saumon fumé et une à base de crevette pour Chéri et une recette veggie ainsi qu’une création avocat écrevisses pour moi.
En s’installant au comptoir, on a pu voir les smorrebrod préparés minute : l’un tartine de beurre, l’autre coupe le saumon, le troisième fait cuire les pommes de terre… Au final, chaque tartine coûte une cinquantaine de DKK soit 6/7 € tout de même mais deux suffisent à vous caler l’estomac!

Lire la suite

Juin 02

[ Épicerie Mille Lyons ] – Gourmandises pour les becs sucrés

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui dans l’Epicerie Mille Lyons, je vous propose une sélection pur sucre, à base de douceurs, de gourmandises, et de sucreries.

#1 / Les Petites Meringues de Trop Chou
On connaissait déjà les choux Trop Chou de Virginie, son petit food truck turquoise et ses formules déjeuner. On aimait déjà son salon de chou de la rue de Sèze, son chou crème à tomber et les gougères parfaites pour l’apéro. Maintenant, on adore sa gamme épicerie plein de gourmandises !!
En effet, Trop Chou a lancé il y a quelques mois quelques produits gourmands : crème de praline, pâte à tartiner ou encore petites meringues aux agrumes. Et ces dernières ont fait l’unanimité ! Deux formes, une plus lisse, l’autre plus cannelé, 2 saveurs, une aux écorces de citron, l’autre aux écorces d’agrumes, un joli bocal en verre et 5,50 € à la caisse !! Oui clairement ce n’est pas votre gouter de tous les jours, mais c’est la petite attention parfaite quand on va boire le café chez une copine.

 

#2 – La Crème de Calisson Roy René*
Vous le savez je suis assez fan de Provence et j’adore généralement les spécialités gourmandes qui en proviennent. C’est donc avec grand bonheur que j’ai pu tester la Crème de Calisson de la Confiserie du Roy René. Un joli packaging un brin rétro, une bonne contenance (200 g) et un petit prix (moins de 7 €) pour une bombe gustative !!

La petite recette du jour gourmande, soufflée par le Roy René, un délicieux gâteau chocolaté fondant comme une truffe à la Crème de Calisson
– Dans une casserole à feu doux, faites fondre 200g de chocolat noir. Ajoutez 150g de beurre et 100g de Crème de Calisson.
–  Une fois le tout bien fondu, et toujours sur la même source de chaleur, ajoutez 150g de sucre roux, et 10g de cacao. Incorporez ensuite 4 œufs. Mélangez le tout.
– Versez la pâte dans un moule et glissez le dans le four préchauffé à 160° (th. 5 1 / 2).
– Laissez cuire 45 mn puis laissez reposer avant de démouler.
– Régalez-vous

#3 – Bonbons framboise Picard Surgelés
Je flâne souvent chez Picard, je suis fan de leurs produits, toujours à l’affut des nouveautés… Quand j’ai découvert ces petits bonbons coeur au rayon épicerie sucrée, au milieu de mes gâteaux préférés, j’avoue j’ai craqué! Un joli packaging avec un esprit bocal vintage (en plastique pas très écolo avouons-le!), un parfum de framboise qui me plait et une forme à croquer (et à craquer!), malgré les 3,50 €, hop dans mon panier. Dans la bouche, ca pétille un peu, c’est mou, ça a un bon goût de framboises, bref on peut facilement replonger sa main dans ce bocal à gourmandises!

 

 

 

* Produit offert. Cependant, les mots utilisés dans ce billet me sont propres.

Mai 28

Villa Maïa, le luxe à la romaine

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on découvre la Villa Maïa nichée sur les hauteurs de Fourvière.
Un projet titanesque porté par le groupe Maïa Sonnier et né de l’imagination de son Président. J’ai été invitée à découvrir la Villa Maïa lors d’un visite et d’un cocktail au bar, je n’y ai pas dormi (pour le moment !), je ne pourrai donc juger stricto sensu de l’hôtel et de la nuitée. Cependant, lors de ma visite complète de la Villa Maïa, j’ai eu la chance de découvrir une chambre, une suite, les salons, le bar, les Thermes, et même la salle de réunion et le jardin contemplatif. La visite c’est par ici…

#1 – Le Hall
Dès le hall d’entrée, le ton est donné. ici tout est grand et luxueux. Un escalier monumental qui conduit vers les salons, une réception et quelques banquettes, un lustre aérien et design, on sent de suite que l’on pénètre dans un palace. L’accueil y est très emphatique, peut-être un peu trop à mon goût.

#2 – Les Salons
En haut des marches (ou par l’ascenseur), on arrive dans les salons, chacun dédié à une activité précise. La loge du concierge à droite avec oeuvres d’art colorées, grand bureau et toute la disponibilité mise en oeuvre pour trouver une belle table étoilée, un concert ou un parcours de golf.
Sur la gauche, la salle des petits déjeuners, le seul repas de la journée proposé à l’intérieur de l’hôtel. Un grand buffet est proposé (service possible en chambre ou sur les terrasses privatives) avec des assiettes salées avec des oeufs sous toutes les formes réalisés à la commande, sans oublier des crêpes, gaufres ou encore cakes maison, mais aussi pain frais et viennoiseries de la Maison Drap, beurre lait fromages de chez Beillevaire…
Pour le reste, la maison vous conseille de déguster la cuisine étoilée de Christian Têtedoie, voisin de la Villa Maïa. Le room service propose quant à lui des recettes personnalisables de salades et sandwichs à déguster en chambre…

A venir très bientôt, les goûters de la Villa Maïa servis dans la Bibliothèque avec boissons chaudes ou fraiches accompagnées de pâtisseries maison, de milkshakes en été…

Lire la suite

Mai 24

Fête des mères, les idées qui changent !

Hello les Millyonnais,
La fête des mères approche à grands pas et j’ai repéré pour vous quelques idées cadeaux qui changent du triptyque parfum/fleurs/bijoux ! Créative, gourmande ou casanière, voici 3 idées qui seront lui faire plaisir (et que votre soeur/frère n’aura pas eu l’idée de vous piquer!)

#1 – La Craftine box*
Votre maman sait faire mille choses de ses 10 doigts ! Elle coud, customise, brode, tricote… Pour la fête des mères, plutôt que le collier de nouilles 2017 tellement DIY mais vu et revu, offrez-lui un abonnement à la Craftine box, elle va adorer c’est sur!! Tous les 2 mois, une création originale à réaliser et tout est fourni !

Dans une jolie boîte, votre maman créative trouvera de beaux tissus, de la mercerie, un patron PDF téléchargeable et de petites attentions et surprises. Dans la boite que j’ai reçue, il y avait de quoi se faire un joli t-shirt coloré et l’étole assortie, duo parfait pour les soirées d’été qui approchent !

Cadeau 1 box : 36€ / 2 box (4 mois) : 68 € /  3 box (6 mois) : 100 € / 6 box (1 an) : 200 €


#2 – La Galipoli box
J’ai découvert Galipoli lors de la Mum-to-be-party lyonnaise. Séverine a fini par créer elle-même sa petit enetreprise pour proser des produits de maison à faire soi-même. Si votre maman est fan des recettes de grand-mère et de naturel, cette box est faite pour elle, si elle aime jouer au petit chimiste aussi! Dans ce coffret, 3 flacons Galipoli ultra bien conçus avec grip et dosage noté directement sur le flacon, et tout le nécessaire pour fabriquer ses produits d’entretien maison, écologiques et économiques : un livret de recettes avec des conseils et des astuces ainsi que les 7 ingrédients indispensables aux 12 recettes dans des poches pratiques d’utilisation : Vinaigre blanc (500 ml), Bicarbonate de soude (150 g), Acide citrique (150 g), Cristaux de soude (150 g), Percarbonate (150g), Savon liquide (150 ml), Mousse d’alcool (150 ml), une huile essentielle Citron (autorisée pour les femmes enceintes et enfants).

galibox-galipoliSoiree @mumtobeparty avec @galipolifabrique pour une maison + saine • #feelgoodathomebyMTBP #dysonmumtobeparty #feelgoodathomelyon #mumblogger #mummy #mumtobe #cestdupropre

Lire la suite

Mai 19

Mon Salade Bar, l’adresse healthy mais gourmande

Hélio les Millyonnais,
Vous le savez, j’adore manger et découvrir de nouvelles adresses gourmandes !!  Aujourd’hui, je vous propose de découvrir  deux adresses très gourmandes et lyonnaises, parfaites à l’heure du déjeuner. Chez MSB Mon Salade Bar j’ai enfin trouvé ma salade préférée… normal c’est la mienne, créée de A à Z par mes soins!

Chez Mon Salade Bar, contrairement aux autres bars à salades, ici pas de restrictions relou genre 2 ingrédients bleus, 3 ingrédients verts, un topping! Pas de formule compliquée, ici on remplit son saladier (en amidon de maïs pour le côté durable et responsable) de tout ce que l’on veut pour 9,90€!

En base, différents sortes de salades mais aussi des féculents, pâtes, riz ou céréales… un peu plus loin, des recettes chaudes avec un énorme coup de cœur pour les bruchettas dont la recette change régulièrement, ce jour-la tomate mozzarella et pesto, mais on a oui dire d’une délicieuse recette à base de chèvre….
Ensuite, des dizaines de bols ultra frais car réapprovisionnés au fil du déjeuner par le Chef qui opère juste derrière la baie vitrée. Parmi les ingrédients, des légumes en rondelles, râpés ou entiers, des dés de différents fromages au choix (emmental, morbier, parmesan, mozzarella), des anchois marinés, des crevettes, des câpres, des des de jambon, de la charcuteries, des croûtons, de la cebette en petites rondelles, des noix ou noisettes, des oignons frits,… le choix est très large et peut évoluer selon les saisons et les envies.


Pour terminer, on choisit sa sauce parmi 8 recettes maison : gros coup de cœur pour la sauce miel-citron ou la version asiatique à base de soja et de pâte miso.
Au final, une salade green et fresh à base de roquette et quinoa, petits pois, dès de courgette, câpres, chou-fleur, croutons, coeurs d’artichaut, noix. et une bruschetta !

Ce midi avec @absolutveroo on a testé @restaurantmsb et c'était drôlement bien • 9,90 € la Big salade à composer soi meme sans limite d'ingrédients • tout est frais et fait maison • on en reparle très vite tellement je suis conquise • #miam #food #pausedej #dejdefilles #epicurienne #foodblogger #gourmande #lyonnaise

Au rayon du pain, on a du choix là aussi : pain blanc, céréales, à la tomate ou aux olives… à 70 cts pièce la petite miche.

Du côté des desserts, là encore des recettes maison avec ce jour là au choix une très bonne panna cotta exotique, un gâteau au chocolat, et la super bonne idée de Mon Salade Bar, le Bar à yaourts : une base classique ou 0%, des toppings fruits ou chocolatés, du muesli, des coulis, des fruits frais… pour 3,90€ et là aussi pas de restriction !!

Si bémol il doit y avoir, on citera le manque de carafes d’eau à disposition, on est obligés de se tourner vers de l’eau en bouteille individuelle et le manque de places assises lorsqu’il fait froid dehors.
On salue par contre l’accueil au top et les bons conseils du staff pour des mélanges de saveurs sympa ou les restrictions alimentaires.

MSB Mon Salade Bar
Rue Moncey 69003 Lyon
Métro Place Guichard

Mai 15

Copenhague #1 – Dormir au First Hotel Twentyseven

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on fait sa valise pour découvrir Copenhague ! La capitale danoise est très accessible depuis Lyon grâce notamment à EasyJet qui a ouvert la ligne l’an dernier. Après des kilomètres de marche dans le nouveau Terminal 1 de l’aéroport Lyon Saint-Ex et un contrôle sécurité assez compliqué (quoique 3 fois plus grand), 2 petites heures de vol plus tard nous voilà arrivés à Kastrup, l’île qui abrite l’aéroport de Kobenhavn comme on dit là-bas.
Pour vous rendre en ville, taxi pour 30 € environ ou train pour 5 € à vous de voir. Avec mon bidon de mumtobe et l’arrivée nocturne on a opté pour le taxi qui nous a posé devant notre hôtel, le First Hotel TwentySeven.

On a choisi cet hôtel pour plusieurs raisons : l’emplacement, l’emplacement, et l’emplacement (comme dirait l’ami Stéphane Plaza) … et le cadre design !
On arrive dans le lobby ou l’on est accueilli par une jeune femme à la jupe relevée. Accueil top à l’heure du check-in même tardif (et check-out jusqu’à 12h ;-).
Direction les chambres par l’un des deux ascenseurs à disposition.


Notre chambre, la 409, est située dans un bout de couloir assez loin de l’ascenseur, un bon point pour notre sommeil. La chambre est assez petite mais plutôt fonctionnelle et lumineuse. Cependant, comme elle donne sur une coursive, on a préféré gardé les rideaux blancs peu opaques (la première partie du séjour pour être ensuite remplacés par des gris bien plus occultants) fermés pour garder aussi notre intimité.

Un grand meuble laqué rouge fait office de dressing, bureau, rangement… la télé propose des chaînes scandinaves bien sûr, mais aussi TV5 monde et CNN ce qui me sauvera un peu ! Assez peu de prises dans les chambres pour recharger téléphones et batterie externe mais on a pu se débrouiller notamment avec celle cachée dans le bureau à rabat!

Dans la salle de bain, toilettes et douche à l’italienne se côtoient ce qui laisse peu de place à l’intimité… la salle de bain est plutôt design mais manque cruellement d’espaces de rangement et de serviettes de bain toutes douces!

Au petit déjeuner, le First Hotel Twentyseven marque sans aucun doute des points. Une salle spacieuse et meublée design, la presse du jour certes danoise, la tv internationale sur 2 grands écrans… et un énorme buffet.
Dans les bols et assiettes, du salé classique (œufs brouillés, bacon, saucisses) ou plus local (harengs marinés, fromages locaux ou pickles), différents pains dont le pain de seigle, préfère des scandinaves, des fruits frais, différents laitages et des dizaines de graines et céréales pour vous composer votre bol de yaourt muesli comme à la maison… sans oublier quelques viennoiseries comme en France et une très futuriste machine à boissons fraîches et jus ainsi que quelques confitures très basiques (et pas du tout artisanales)!!

Ce First Hotel Twentyseven regorge de bonnes choses et notamment d’un Bar lounge et d’une terrasse sur cour très agréable dès que les températures le permettent.
À la carte du Honey Ryder, des cocktails sophistiqués mais aussi un service au top et des cocktails classiques revisités ; un très bon gin fizz ou des versions sur mesure comme le cocktail que j’ai eu le droit de déguster en version sans alcool.
On adore la déco avec les sièges design, les luminaires monumentaux, les différentes assises (fauteuils moelleux et table basse ou tabouret de bar pour table comptoir) … Attention en fin de semaine un DJ investit les lieux et on ne s’entend plus!


Le gros bémol du First Hotel Twentyseven reste donc la petitesse de ses chambres standard et son prix !! À près de 550 € les 3 nuits conversion faite, même si on est d’accord que l’hôtellerie scandinave est hors de prix, on a presque pris ce qui nous semblait le meilleur rapport qualité-prix, c’est dire!

First Hotel Twentyseven
Løngangstræde 27, 1468 København K, Danemark
+45 70 27 56 27
Site web

Mai 12

Café Arsène, le casse-croûte chic à la lyonnaise

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui rendez-vous au Café Arsène, le miam spot qui a remis le casse-croûte au gout du jour depuis son ouverture au printemps dernier. J’ai mis beaucoup de temps à écrire un avis car l’effervescence de l’ouverture avait rendu l’expérience un peu décevante et je voulais donc tester de nouveau cette adresse dont beaucoup disent tant de bien. J’ai profité d’une pause vers Hôtel de Ville pour retenter l’expérience.

Lors de ma visite au Café Arsène, lieu gourmand hybride installé rue du Garet, à deux pas de l’Opéra. j avais beaucoup aimé l’esprit vintage années 20 du lieu voulu par le duo de propriétaires : café-comptoir et casse-croûte à toute heure. Ici on peut venir à tout moment boire un café, prendre un sandwich sur place ou à emporter, se régaler d’un plat d’un jour ou venir chercher son goûter. Dès l’entrée on est frappé par le lustre monumental en papier. Peu de tables, quelques places autour du comptoir, on se serre un peu et on s’installe pour passer commande…

Lire la suite