Mar 05

Violette et Madeleine, la boite à gouter gourmande

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui direction le Passage de l’Argue au cœur de la presqu’île. J’avais déjà mes habitudes chez Anne-Claire, marchande de bonheurs et de douceurs chez Violette et Berlingot. Et quelle chance, la douce Anne-Claire a récidivé en investissant le petit local d’à-côté, pour y installer Violette et Madeleine, une délicieuse boîte à goûter, colorée et gourmande, à son image.

Lire la suite

Fév 23

Les nouvelles tables chic de Lyon

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui direction de nouvelles adresses de tables chic à Lyon parfait à l’heure du déjeuner ou du diner pour un joli moment gourmand en amoureux ou entre amis.

#1 – Potager des Halles
Le Potager des Halles a changé de mains à l’automne et c’est une belle surprise. En effet, le nom est resté mais c’est l’esprit bistronomie que l’on retrouve ici, loin de l’image semi-gastronomique qu’avait laissé le Potager des Halles version Franck Delhoum. Dans les assiettes, des recettes originales, un brin canailles, bien présentées et généreuses. Ce jour-là, on a pu découvrir un très bon velouté de céleri bien assaisonné, suivi d’un plat à base de poulpe, mon péché mignon du moment. Cuisson maitrisée et accompagnement façon basquaise pour une recette qui sentait bon le terroir, j’ai vraiment adoré. Pour terminer sur une touche sucrée, le dessert aux agrumes mélangeait différentes textures avec un beau dressage.

Une belle adresse de resto, avec une formule du midi à 19,90 € (et des serviettes en tissu même le midi, ma marotte). A découvrir aussi le soir en mode apéro chic à partager.

Lire la suite

Jan 31

Staycation et Art Nouveau au Mercure Château Perrache

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui je vous emmène découvrir une des plus anciennes et belles adresses de Lyon, le Mercure Chateau Perrache. Dans ce superbe bâtiment art nouveau entièrement rénové, on trouve un hôtel 4 étoiles, un bar lounge, mais aussi des espaces de réunions, une salle de fitness…

.

C’est lors d’un love week-end que nous avons pu découvrir les chambres design et ultra confort du Château Perrache. Nous dormions dans une chambre Privilège, au premier étage de l’Hôtel (deuxième étage si on part du Cours de Verdun). Vu la hauteur, il n’y a pas de panorama à perte de vue mais la vue sur Fourvière, l’autoroute et le Centre d’Echanges… Pas ultra glamour (préférez les chambres en hauteur si possible au 4e ou 5e) me direz-vous, mais aucun bruit grâce aux doubles fenêtres (la classe d’antan) et à la très bonne insonorisation des lieux.

Lire la suite

Déc 26

Les découvertes restos de décembre

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour sur les jolies découvertes restos de décembre. Au programme, des falafels gourmands, un vrai bouchon lyonnais et une incursion en Belgique au cœur de Lyon

#1 – Yaafa
J’ai découvert enfin les falafels gourmands et veggie de Yaafa, des petits beignets de pois chiches à tremper dans des sauces gourmandes. Ici les falafels sont préparés minute et ça fait toute la différence !! On a ainsi pu découvrir la recette classique à tremper dans le hoummous maison, accompagné d’un très bon coleslaw au chou rouge. Les créateurs de Yaafa (You Are A Falafel Addict) innovent sans cesse et lancent une recette aux inspirations asiatiques avec une sauce cream cheese, yuzu et coriandre, du foin de poireau frit et des carottes pickles. On a pu tester en avant-première et c’était délicieux !
Yaafa est distribué à Lyon en livraison à domicile en exclu avec Foodora

Lire la suite

Nov 30

Ma sélection des restos de novembre

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui, découverte des restos de novembre, testés et approuvés!! Bistrot épicurien, resto terroir chic ou cantine healthy…. A vous de choisir !

#1 – L’Etabli
L’Etabli restaurant s’est installé à la place de la Table de Suzanne, en plein cœur du quartier d’Ainay. Coté déco, un très joli cadre avec un gros coup de cœur pour le salon de chasse niché dans une alcove bleu marine et la salle à droite de l’entrée avec son plafond constellé de bouteilles remplies de peinture, une belle oeuvre d’art. Coup de cœur aussi pour les tables réalisées par un artisan créateur et les chaises bistrot dépareillées.

Sur la table, des amuse-bouches gourmands arrivent avec le sourire, on nous propose de choisir le couteau qui nous accompagnera pendant notre repas, je choisis un manche en palissandre, mon acolyte gourmande en bois d’orme. Les couteaux sont signés Jean-Loup Balitrand. Le sommelier connait bien son domaine et me conseille un délicieux vin de Loire blanc parfait pour accompagner mon déjeuner…

Mon déjeuner justement ?
Après quelques mises en bouches (dont une déroutante quenelle et un délicieux cromesquis de grenouilles), ma copine gourmande goûte en entrée au maquereau et chou, à la texture agréable mais à la portion congrue. Au moment du plat, on opte pour le poisson  cuit juste comme il faut, avec son petit poireau crayon grillé et une délicieuse sauce (saucée avec le pain boule à tomber de la boulangerie de Saint-Marc). Obligation de finir par une touche sucrée, je choisis le dessert poire, aneth et caramel. La brunoise de poire est peu présente mais la mousse d’aneth donne la touche de fraîcheur alors que la crème glacée caramel enrobe le tout de gourmandise. On regrette peut-être que le dessert ne soit qu’un assemblage mais vraiment c’est très bon

Lire la suite

Nov 08

Ma sélection gourmande des restos d’octobre

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui, on découvre trois nouvelles adresses gourmandes. 3 restaurants testés et validés en octobre, aux ambiances et aux cuisines différentes. Vous êtes prêts? A table !!

L’Écume
Il faut traverser les Voûtes de Jean Macé et franchir le Rubicon pour découvrir L’Écume, ce nouveau resto bistronomique qui fait bouger ce quartier plutot orienté bureaux. Dans cette nouvelle adresse à la déco très (trop) épurée faite de bois flotté, la surprise est forcément dans l’assiette puisque le menu change tous les jours. Attention car c’est un menu unique sinon un menu dégustation de 5 plats à 39€.

Dans le menu du jour à 19€ entrée-plat ou plat-dessert ou 24€ le menu complet, on a ainsi dégusté en entrée une délicieuse mousse de brocoli avec crevettes grises snackées. En plat, un filet de canette des Dombes que l’on a demandé un peu plus poussé en cuisson, accompagné de butternut rôti, de butternut en purée (cela faisait un peu beaucoup à mon goût) et un condiment audacieux audacieux avec des anchois. Pas de place et peu de temps pour le dessert mais la promesse poire-châtaigne par ce froid vendredi d’automne m’aurait facilement convaincue.

119 avenue Jean Jaurès 69007 LYON
Ouvert du lundi au vendredi le midi et le soir
Site web

Lire la suite

Juil 30

Copenhague #4 – La balade danoise

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui dernier retour à Copenhague avec cette fois-ci plein de jolies à voir et à visiter, idéalement sous le ciel bleu que nous avons eu en mai dernier !
Pour visiter Copenhague, vous pouvez vraiment faire cela à pied ! Même si le réseau de transports est très bien fait et permet vraiment de quadriller les différents quartiers de la ville, les distances ne sont pas très longues et même enceinte de 6 mois j’ai pu balader à pied à travers les différents quartiers. Parmi les choses à voir, je ne remplacerai pas un guide à avoir toujours dans son sac mais je veux vous faire partager les monuments, visites et points de vue que j’ai particulièrement aimés.

A deux pas de notre hôtel, il y avait notamment la Gyptoteket, le parc de Tivoli ou encore l’Hotel de Ville. Ce bâtiment dans un typique style scandinave occupe tout un bloc. Il ne se visite pas mais il y a plein de détails à remarquer que ce soit sur sa façade ou son beffroi.

Nous avons profité du beau soleil de mai pour faire une balade en bateau à travers les canaux de Copenhague et on a ainsi pu mieux découvrir la ville pour ensuite mieux se repérer. Il y a des croisières plus ou moins longues en anglais ou certaines en Français, (sauf qu’on ne l’a jamais trouvée…) le tout pour une quinzaine d’euros environ la balade d’une 1h15. Après avoir embarqué à Amagertorv, on a ainsi pu traverser la ville, s’arrêter à Nyhavn (là où un gros flot de touristes a embarqué), contempler de plus près l’opéra, aller voir la petite Sirène (de dos !), puis une petite partie de Christianhavn (mais pas Christiania) et Christianborg, l’ilot des musées.

Lire la suite

Juil 21

Copenhague #3 – à table au 108

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour encore une fois à Copenhague et découverte du’n restaurant un peu hors norme , le 108. Copenhague est connu pour avoir hébergé pendant de nombreuses années Noma, le restaurant de René Redzepi plusieurs fois sacré meilleur restaurant du monde. Le resto Noma a fermé fin février avec d’autres projets en vue pour le chef… Il reste donc 108 pour se consoler… On y retrouve l’originalité des recettes, l’audace des mariages de saveurs. ici les ingrédients sont cultivés en lien avec des agriculteurs installés aux portes de Copenhague et sont ensuite cueillis à pleine maturité pour être cuisinés, mis en conserve… C’est donc avec un appétit bien aiguisé que l’on s’est rendu du coté de ChristianHavn, à deux pas de l’ancien Noma pour ce repas que l’on avait tout de même réservé 3 semaines à l’avance.

 

Quand on entre, on remarque tout de suite la déco scandinave très épurée, les tables bien alignées (et un peu trop serrées) et la grande cuisine ouverte. Pas de nappe, des tables en bois brut, et beaucoup de bruit.

A la carte, une petite dizaine de plats salés et sucrés, mais pas de vrai menu à proprement parlé. on décide de prendre 3 entrées chacun et un dessert… Les prix sont assez élevés pur selon la taille des portions, on s’en est sortis à 2 pour 200 € avec l’impression que pour le même prix on mange de façon plus gastronomique en France.

On commercera donc par des cromesquis de queue de boeuf surmonté d’un gourmand petit gazon de pin, c’est joli, c’est bon on en voudrait bien 4 ou 5 de plus… La viande était particulièrement fondante et pas sèche du tout, j’ai vraiment beaucoup aimé, il s’agit d’un plat signature du 108.

Ensuite, un céleri fumé avec une sauce délicieuse qu’on a saucé au moins 6 fois et du persil grillé qui croustillant en bouche, le mélange était absolument parfait même si Chéri, tout carnassier qu’il est, a trouvé que cela manquait de viande!

Au moment du dessert, on a choisi deux créations l’une autour du cassis et du lait de noisette parfaite d équilibre et de saveurs.

Côté dressage j ai craque sur le dessert de chéri : parfait glacé à la matricaire odorante, comportée de pomme et pétales d’avoine. Si en bouche je préférais la mienne, je dois avouer que ce dessert en forme de fleur me faisait drôlement de l’oeil.

Au final une addition très salée de plus de 200€ à deux, avec 3 verres de vins et une bouteille d’eau…
J’ai aimé la cuisine audacieuse et la déco du 108 qui m’ont rappelé le Café Sillon… Mais je ne paie pas ce prix là pour manger chez Matthieu!!
Le lieu est définitivement à découvrir si vous allez à Copenhague et que vous êtes foodista Mais soyez prévenus de l’addition… ceci dit, manger chez Noma vous aurez quasiment coûté 5 fois plus cher…

108 Restaurant
Strandgade 108, 1401 København K, Danemark
Site web
Réservation indispensable en ligne

Juin 11

East Mamma…. l’Italie gourmande côté Est !

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui RV à Paris ! Lors d’un love week-end, on a décidé de tester une des adresses de Big Mamma, les food spots qui buzzent en ce moment à Paris. Big Mamma et ses boss ne cessent d’essaimer leurs adresses à Paris : Oberkampf, Saint-Antoine, Villiers, Sentier et bientôt Pigalle. Arrivant de Gare de Lyon, et sans pouvoir cavaler non-stop avec mon bidon de mumtobe, on a décidé de tester East Mamma … Sur le trottoir, une longue file d’attente comme à NY et on nous annonce 40 minutes d’attente pour une table de 2. Même enceinte, pas de chaise à dispo pour patienter, on est donc allés s’asseoir dans le parc Trousseau ombragé qui nous attendait de l’autre côté du passage piéton.

Allo? C’est prêt! 1 minute à peine plus tard, nous voilà prêts à nous attabler entre touristes étrangers, vrais italiens de passage, familles nombreuses, blogueuses parisiennes et couples énamourés… La table au fond, ce sera parfait! On aime d’avance cet esprit « comme à la maison » avec vaisselle dépareillée aux motifs un poil kitsch et serviette en tissu estampillée « call me mamma ». On craque sans problème pour la déco no deco avec citernes d’huile d’olive, bocaux de conserves bien alignés et Bande-originale en VO avec tous les titres les plus cultes de l’Italie,

Lire la suite

Mai 15

Copenhague #1 – Dormir au First Hotel Twentyseven

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on fait sa valise pour découvrir Copenhague ! La capitale danoise est très accessible depuis Lyon grâce notamment à EasyJet qui a ouvert la ligne l’an dernier. Après des kilomètres de marche dans le nouveau Terminal 1 de l’aéroport Lyon Saint-Ex et un contrôle sécurité assez compliqué (quoique 3 fois plus grand), 2 petites heures de vol plus tard nous voilà arrivés à Kastrup, l’île qui abrite l’aéroport de Kobenhavn comme on dit là-bas.
Pour vous rendre en ville, taxi pour 30 € environ ou train pour 5 € à vous de voir. Avec mon bidon de mumtobe et l’arrivée nocturne on a opté pour le taxi qui nous a posé devant notre hôtel, le First Hotel TwentySeven.

On a choisi cet hôtel pour plusieurs raisons : l’emplacement, l’emplacement, et l’emplacement (comme dirait l’ami Stéphane Plaza) … et le cadre design !
On arrive dans le lobby ou l’on est accueilli par une jeune femme à la jupe relevée. Accueil top à l’heure du check-in même tardif (et check-out jusqu’à 12h ;-).
Direction les chambres par l’un des deux ascenseurs à disposition.


Notre chambre, la 409, est située dans un bout de couloir assez loin de l’ascenseur, un bon point pour notre sommeil. La chambre est assez petite mais plutôt fonctionnelle et lumineuse. Cependant, comme elle donne sur une coursive, on a préféré gardé les rideaux blancs peu opaques (la première partie du séjour pour être ensuite remplacés par des gris bien plus occultants) fermés pour garder aussi notre intimité.

Un grand meuble laqué rouge fait office de dressing, bureau, rangement… la télé propose des chaînes scandinaves bien sûr, mais aussi TV5 monde et CNN ce qui me sauvera un peu ! Assez peu de prises dans les chambres pour recharger téléphones et batterie externe mais on a pu se débrouiller notamment avec celle cachée dans le bureau à rabat!

Dans la salle de bain, toilettes et douche à l’italienne se côtoient ce qui laisse peu de place à l’intimité… la salle de bain est plutôt design mais manque cruellement d’espaces de rangement et de serviettes de bain toutes douces!

Au petit déjeuner, le First Hotel Twentyseven marque sans aucun doute des points. Une salle spacieuse et meublée design, la presse du jour certes danoise, la tv internationale sur 2 grands écrans… et un énorme buffet.
Dans les bols et assiettes, du salé classique (œufs brouillés, bacon, saucisses) ou plus local (harengs marinés, fromages locaux ou pickles), différents pains dont le pain de seigle, préfère des scandinaves, des fruits frais, différents laitages et des dizaines de graines et céréales pour vous composer votre bol de yaourt muesli comme à la maison… sans oublier quelques viennoiseries comme en France et une très futuriste machine à boissons fraîches et jus ainsi que quelques confitures très basiques (et pas du tout artisanales)!!

Ce First Hotel Twentyseven regorge de bonnes choses et notamment d’un Bar lounge et d’une terrasse sur cour très agréable dès que les températures le permettent.
À la carte du Honey Ryder, des cocktails sophistiqués mais aussi un service au top et des cocktails classiques revisités ; un très bon gin fizz ou des versions sur mesure comme le cocktail que j’ai eu le droit de déguster en version sans alcool.
On adore la déco avec les sièges design, les luminaires monumentaux, les différentes assises (fauteuils moelleux et table basse ou tabouret de bar pour table comptoir) … Attention en fin de semaine un DJ investit les lieux et on ne s’entend plus!


Le gros bémol du First Hotel Twentyseven reste donc la petitesse de ses chambres standard et son prix !! À près de 550 € les 3 nuits conversion faite, même si on est d’accord que l’hôtellerie scandinave est hors de prix, on a presque pris ce qui nous semblait le meilleur rapport qualité-prix, c’est dire!

First Hotel Twentyseven
Løngangstræde 27, 1468 København K, Danemark
+45 70 27 56 27
Site web