Juil 21

Copenhague #3 – à table au 108

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour encore une fois à Copenhague et découverte du’n restaurant un peu hors norme , le 108. Copenhague est connu pour avoir hébergé pendant de nombreuses années Noma, le restaurant de René Redzepi plusieurs fois sacré meilleur restaurant du monde. Le resto Noma a fermé fin février avec d’autres projets en vue pour le chef… Il reste donc 108 pour se consoler… On y retrouve l’originalité des recettes, l’audace des mariages de saveurs. ici les ingrédients sont cultivés en lien avec des agriculteurs installés aux portes de Copenhague et sont ensuite cueillis à pleine maturité pour être cuisinés, mis en conserve… C’est donc avec un appétit bien aiguisé que l’on s’est rendu du coté de ChristianHavn, à deux pas de l’ancien Noma pour ce repas que l’on avait tout de même réservé 3 semaines à l’avance.

 

Quand on entre, on remarque tout de suite la déco scandinave très épurée, les tables bien alignées (et un peu trop serrées) et la grande cuisine ouverte. Pas de nappe, des tables en bois brut, et beaucoup de bruit.

A la carte, une petite dizaine de plats salés et sucrés, mais pas de vrai menu à proprement parlé. on décide de prendre 3 entrées chacun et un dessert… Les prix sont assez élevés pur selon la taille des portions, on s’en est sortis à 2 pour 200 € avec l’impression que pour le même prix on mange de façon plus gastronomique en France.

On commercera donc par des cromesquis de queue de boeuf surmonté d’un gourmand petit gazon de pin, c’est joli, c’est bon on en voudrait bien 4 ou 5 de plus… La viande était particulièrement fondante et pas sèche du tout, j’ai vraiment beaucoup aimé, il s’agit d’un plat signature du 108.

Ensuite, un céleri fumé avec une sauce délicieuse qu’on a saucé au moins 6 fois et du persil grillé qui croustillant en bouche, le mélange était absolument parfait même si Chéri, tout carnassier qu’il est, a trouvé que cela manquait de viande!

Au moment du dessert, on a choisi deux créations l’une autour du cassis et du lait de noisette parfaite d équilibre et de saveurs.

Côté dressage j ai craque sur le dessert de chéri : parfait glacé à la matricaire odorante, comportée de pomme et pétales d’avoine. Si en bouche je préférais la mienne, je dois avouer que ce dessert en forme de fleur me faisait drôlement de l’oeil.

Au final une addition très salée de plus de 200€ à deux, avec 3 verres de vins et une bouteille d’eau…
J’ai aimé la cuisine audacieuse et la déco du 108 qui m’ont rappelé le Café Sillon… Mais je ne paie pas ce prix là pour manger chez Matthieu!!
Le lieu est définitivement à découvrir si vous allez à Copenhague et que vous êtes foodista Mais soyez prévenus de l’addition… ceci dit, manger chez Noma vous aurez quasiment coûté 5 fois plus cher…

108 Restaurant
Strandgade 108, 1401 København K, Danemark
Site web
Réservation indispensable en ligne

Juin 11

East Mamma…. l’Italie gourmande côté Est !

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui RV à Paris ! Lors d’un love week-end, on a décidé de tester une des adresses de Big Mamma, les food spots qui buzzent en ce moment à Paris. Big Mamma et ses boss ne cessent d’essaimer leurs adresses à Paris : Oberkampf, Saint-Antoine, Villiers, Sentier et bientôt Pigalle. Arrivant de Gare de Lyon, et sans pouvoir cavaler non-stop avec mon bidon de mumtobe, on a décidé de tester East Mamma … Sur le trottoir, une longue file d’attente comme à NY et on nous annonce 40 minutes d’attente pour une table de 2. Même enceinte, pas de chaise à dispo pour patienter, on est donc allés s’asseoir dans le parc Trousseau ombragé qui nous attendait de l’autre côté du passage piéton.

Allo? C’est prêt! 1 minute à peine plus tard, nous voilà prêts à nous attabler entre touristes étrangers, vrais italiens de passage, familles nombreuses, blogueuses parisiennes et couples énamourés… La table au fond, ce sera parfait! On aime d’avance cet esprit « comme à la maison » avec vaisselle dépareillée aux motifs un poil kitsch et serviette en tissu estampillée « call me mamma ». On craque sans problème pour la déco no deco avec citernes d’huile d’olive, bocaux de conserves bien alignés et Bande-originale en VO avec tous les titres les plus cultes de l’Italie,

Lire la suite

Jan 04

Hi five pour le Cinq Mains

Bonjour les Millyonnais,

Aller manger chez Greg Cuilleron c’est un peu comme dîner chez un copain sauf que vous êtes sûrs de vous régaler contrairement à votre pote Antoine, éternel célibataire qui vous ressort sempiternellement ses pâtes à la carbo un peu trop cuites. Greg Cuilleron a écrit des livres de cuisine, fait de la tv, ouvert un premier resto, une épicerie, soutenu la cause du handicap… Et enfin, ouvert un Resto avec son frère Thibault et un ami cuisinier.

C est donc au Cinq Mains, au cœur de Saint Georges que Greg et ses acolytes ont ouvert leur nouveau terrain de jeu.
Un resto ultra chaleureux avec un étage et une grande table d’hôtes à l’entrée.
Au menu à 28€, le choix entre 2 entrées 2 plats et 2 desserts et toujours des produits frais.
img_6041.jpegimg_6042.jpeg Lire la suite

Nov 19

Bistrot du potager #2, le bistrot canaille du 6ème

Bonjour les Millyonnais,

Jeudi dernier, avant les événements parisiens, j’ai testé un resto, un de plus, en bonne épicurienne, heureuse de vivre, de manger, de boire et de rire.
J’ai donc découvert cette nouvelle adresse de mon quartier boulot, à 5 minutes à peine. Le Bistrot du Potager, déjà petit frère du Potager des Halles du côté de la Martinière (Lyon 1 / quais de Saône) a eu lui même un petit frère, ce Bistrot du Potager #2, situé au bout du Boulevard de Stalingrad (mais côté 6ème, pas Botanic !)
IMG_5301.JPGIMG_5281.JPG

Et dans l’assiette ?? Plein de bonnes choses, un menu formule tout rikiki à 16 € le midi avec deux suggestions à chaque service (entrée, plat et dessert), mais aussi les signatures du Bistrot : son oreiller de la Belle Aurore à déguster une fois dans sa vie, le croque monsieur fondant au jambon truffée…
On aurait bien tenté la planche de charcuterie artisanale qui nous faisait de l’oeil mais on avait déjà bien ripaillé.
On avait aussi repéré des Saint-Jacques et une belle pièce de viande parmi les suggestions du jour.
En dessert, plutot que la salade de fruit et sa meringue au citron vert, on a craqué pour une brioche façon pain perdu et sa glace caramel. Ultra miam!
IMG_5288.JPGIMG_5292.JPG Lire la suite