Mob Hotel, le nouveau spot de Confluence

Hello les Millyonnais,
Lors de notre week-end 100% MiniM, on a eu la chance de tester en famille le Mob Hotel Lyon, la nouvelle adresse de Confluence. En un seul lieu, un hôtel à la déco travaillée et aux chambres propices au repos, un resto à tendance veggie, une épicerie bio, des pop-up stores, des concerts, des séances de Pilates ou de yoga, un bar en terrasse et bientôt un cinéma en plein air et une piscine sur la Saône.

Créé par Cyril Aouizerate, le papa des Mama Shelter, Mob Hotel bouscule l’hôtellerie classique. Ici pas de desk dans l’entrée mais une épicerie bio et une réception ouverte, pas de télé dans les chambres mais un rétroprojecteur à louer pour regarder une sélection de film d’auteurs. pas de mini-bar mais un frigo Smeg pour stocker quelques victuailles si on veut se faire un plateau-repas devant un film. Chacune des 99 chambres possède sa propre terrasse, parfait pour passer un coup de fil, boire un verre ou fumer une cigarette.

img_9442.jpg

Apres un peu de temps à chercher à se garer (pas de parking dédié sauf si vous roulez en Tesla) et un check-in un peu long (mais heureusement pour MiniM, il y avait plein de choses à regarder), direction le 1er étage et la chambre 110.
Notre chambre était une Master Mob pouvant accueillir (en mode Tetris certes) 5 personnes. Pour nous 3, je vous rappelle que c’était le week-end avec MiniM, nous étions très bien installés, « au large » dans nos 38m2. Chacun a ainsi pu s’approprier son espace le temps d’un livre ou d’un surf sur la tablette (ici le wifi est gratuit et facile à installer). À moi le lit queen size et sa literie confortable avec plein d’oreillers, à MiniM le tipi pour jouer avec ses Lego et le canapé convertible déplié pour une bonne sieste. À Chéri la banquette (beaucoup moins confortable que le reste!) puis ensuite la chaise à bascule (qu’il a dû négocier avec MiniM). Pas de platine vinyle, ni de station Ipod c’est un peu dommage mais des ports USB dans la tête de lit et des prises un peu partout pour se brancher

À défaut d'y dormir, on visite les chambres sublimes @mobhotel pour 1, 2 ou 6 personnes • #mobhotel #mobhotellyon #nouveau #laconfluence

Un mini coin bureau, une table basse design à l’esprit scandinave, une lampe baladeuse pour éclairer le recoin de son choix, des patères avec des cintres disséminés aux quatre coins de la pièce, la déco de Kristian Gavoille (ancien collaborateur de Starck) est fonctionnelle et épurée, en contradiction avec la théâtralisation du coin lit queen size, avec rideau rouge et passementerie (et théâtre d’ombres chinoise avec Guignol pour mauser les enfants!).

La salle de bain toute carrelée et toute blanche offre vraiment de l’espace. De nombreux draps de bain bien moelleux signés Linvosges, les produits de bain dispo en grand format Stop the Water aux effluves délicates et parfumées (coup de cœur pour Orange et herbes sauvages dispo aussi en lait hydratant), on se sent bien dans cette salle de bain. La grande douche à l’italienne propose une douchette et un plafonnier (et s’allume d’abord en mode douchette ce qui évite de pourrir les brushings!). enfin, un sèche-cheveux Dyson Hair sublime (et touuuuuus ses accessoire) permet de discipliner sa chevelure de princesse, sans trop de bruit, ni trop de chaleur ! Par contre, pas de chauffage dans la salle de bain et peu de place pour le rangement de ses petites affaires (heureusement nous n’étions là qu’une nuit).

Notre chambre étant au premier étage, la terrasse dédiée donnait directement sur le Bar terrasse du Mob Hotel, laissant peu d’intimité pour s’installer en extérieur (de toute façon il faisait trop froid). Cependant, les voilages opaques et les cloisons en bois devant les portes-fenêtres permettaient de tout de suite créer un cocon douillet et intime. En plein été, il faut surement privilégier les chambres des 2ème, 3ème et 4ème étage, si l’on veut être tranquille. Par contre si vous souhaitez siroter un cocktail en direct depuis la terrasse et son animation, vous êtes au bon étage.

Nous avons aussi pu tester le restaurant du Mob Hotel Lyon. Ce lieu de vie à part entière surprend d’emblée par sa déco. D’immenses rideaux qui réinterprètent le Cène de façon très très moderne (avec Amy Winehouse, Jim Morrison and co…), une culotte accrochée au museau d’un cerf, des fruits ou légumes comme des trophées de chasse… et une immense bibliothèque qui rassemble plus de 2 000 livres sélectionnés par la librairie lyonnaise Passages. Des tables avec canapés, plusieurs grandes tables d’hôtes à partager…

Dans les assiettes, une cuisine essentiellement végétarienne avec quelques plats viande ou poisson, le tout imaginé par Brice Morvent, un ancien Top Chef.

Après des petites tartines de houmous gracieusement apportées avec nos verres de rosé, nous avons choisi des pizzas préparées avec des produits bio et bons. Pour l’Homme et moi, la Pizza Les Abruzzes avec bresaola et pour MiniM une Margarita. Un peu d’attente (30 bonnes minutes) car le four ne peut contenir que 10 pizzas à la fois (mais la salle plus de 100 personnes). Les pizzas arrivent bien chaudes, la pâte est croustillante et fine, la garniture plutôt généreuse, normal elles sont faites par John Berg, double champion du monde!  Dans les verres, du rosé de Provence servi au verre (6 €) et plutôt aromatique et frais ou une eau aromatisée qui n’a pas du tout convaincue l’Homme (et moi bof).

En dessert, un choix limité à 2 propositions pour privilégier les fruits de saison. Ce sera donc une tatin de poire. Enfin plutôt une poire pochée et bien caramélisée (mais pas de trace de pâte ou de sablé). Cependant la poire est délicieuse, bien fondante en bouche, un joli moment sucré pour terminer le repas.

22h00, le son commence à monter, on ne s’entend plus beaucoup et MiniM fatigue, on file donc regagner notre chambre. Une fois dans notre cocon au premier étage, on pouvait entendre très légèrement les basses du DJ set du resto mais cela ne nous a pas empêché de sombrer rapidement dans les bras de Morphée grâce à la literie ultra confort.

Quelques heures de sommeil bien réparateur plus tard, rendez-vous de nouveau dans la salle du resto pour un petit déjeuner bien complet. Sur la grande table centrale, on retrouve pain et viennoiseries, miel et confitures artisanales, œufs à faire cuire coque ou dur, quelques fruits de saison (qu’on aurait bien aimé en salade), mais aussi du muesli et plein de fruits secs pour compléter son granola maison. Du coté de la crèmerie, pas de fromage, seulement de la faisselle fermière, du beurre et plein de sortes de laits (lait de vache mais aussi laits végétaux bien frais). Sans oublier les jus de fruits bio de Marcel avec au choix orange, pomme ou fruits jaunes. Dans les tasses, du café ou du thé, si vous voulez du chocolat ce sera à prendre en supplément comme les œufs « cuisinés » (brouillés ou omelette), et c’est un peu dommage pour 14 €.

Avant de repartir, on s’adonne à un de nos passe-temps préférés, la bataille d’oreiller !! Une bonne douche, un peu de rangement et il est temps de repartir (check-out à 12h00 ça c’est ultra chouette!).

Ce dimanche-là on aurait pu assister contre 10 € à une séance de yoga kid-friendly ou faire du shopping dans l’un des deux pop-stores mettant en avant la création lyonnaise.

Attention, pas de parking dédié, il vous reste donc à croiser les doigts pour trouver une place à proximité (sinon on peut aussi recharger sa Tesla).

Au final, un très joli moment partagé en famille au Mob Hotel Lyon (et un grand merci à Clémence et l’agence 14 septembre pour cette parenthèse heureuse et joyeuse).

Chambre Master Mob à partir de 139 €
Chambre  Mob à partir de 99 €

MOB HOTEL LYON
55 Quai Rambaud
69002 Lyon
04 58 55 55 88
hello@mobhotelyon.com

Partager sur Facebook Tweet
Ce contenu a été publié dans Bouger, Miam par Anne-So, et marqué avec , , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *