Villa Maïa, le luxe à la romaine

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui on découvre la Villa Maïa nichée sur les hauteurs de Fourvière.
Un projet titanesque porté par le groupe Maïa Sonnier et né de l’imagination de son Président. J’ai été invitée à découvrir la Villa Maïa lors d’un visite et d’un cocktail au bar, je n’y ai pas dormi (pour le moment !), je ne pourrai donc juger stricto sensu de l’hôtel et de la nuitée. Cependant, lors de ma visite complète de la Villa Maïa, j’ai eu la chance de découvrir une chambre, une suite, les salons, le bar, les Thermes, et même la salle de réunion et le jardin contemplatif. La visite c’est par ici…

#1 – Le Hall
Dès le hall d’entrée, le ton est donné. ici tout est grand et luxueux. Un escalier monumental qui conduit vers les salons, une réception et quelques banquettes, un lustre aérien et design, on sent de suite que l’on pénètre dans un palace. L’accueil y est très emphatique, peut-être un peu trop à mon goût.

#2 – Les Salons
En haut des marches (ou par l’ascenseur), on arrive dans les salons, chacun dédié à une activité précise. La loge du concierge à droite avec oeuvres d’art colorées, grand bureau et toute la disponibilité mise en oeuvre pour trouver une belle table étoilée, un concert ou un parcours de golf.
Sur la gauche, la salle des petits déjeuners, le seul repas de la journée proposé à l’intérieur de l’hôtel. Un grand buffet est proposé (service possible en chambre ou sur les terrasses privatives) avec des assiettes salées avec des oeufs sous toutes les formes réalisés à la commande, sans oublier des crêpes, gaufres ou encore cakes maison, mais aussi pain frais et viennoiseries de la Maison Drap, beurre lait fromages de chez Beillevaire…
Pour le reste, la maison vous conseille de déguster la cuisine étoilée de Christian Têtedoie, voisin de la Villa Maïa. Le room service propose quant à lui des recettes personnalisables de salades et sandwichs à déguster en chambre…

A venir très bientôt, les goûters de la Villa Maïa servis dans la Bibliothèque avec boissons chaudes ou fraiches accompagnées de pâtisseries maison, de milkshakes en été…

#3 – Le Jardin
Un peu plus loin un salon de lecture donnant directement sur le jardin contemplatif signé Louis Benech est propice au repos, au calme et à la détente. De son imagination et de ce jardin est née une fragrance qui habille les lieux : œillet, iris, amande amère et note anisée sur un accord de musc, santal et fève tonka. Un délicat parfum qui embauche délicatement les pièces sans s’avérer persistante, on le mettrait bien chez soi!

#4 – Les Thermes
Plus loin, autour du jardin, sous les arcades romaines reconstituées on découvre les Thermes de la Villa Maïa. un bassin de 20 mètres de long entouré de colonnes doriques, un hammam et un sauna, sans oublier de confortables vestiaires. Ce lieu n’est accessible que pour les clients de l’hôtel (oui oui c’est dommage, car la piscine couverte de 20 mètres de long dans Lyon Intra-muros, je n’en dénombre pas d’autres…). On aurait aimé des salles de soins à disposition mais ces derniers sont prodigués directement en chambre.

#5 – Les Chambres
37 chambres et suites ainsi qu’un appartement privé sont mis à disposition des clients. Beaucoup d’espace évidemment, de la décoration signé Jacques grange, des matières nobles comme le verre soufflé de Saint-Just, le nickel chromé ou encore le marbre de Carrare dans les salles de bain (qui accueillent les toilettes soi dit en passant même dans la suite). De la paille japonaise sur les murs et des bureaux « pagode » pour la touche d’évasion, des gobelets colorés provenant de Murano, sans oublier les Anamorphoses (photographies circulaires) signées Charles Maze, toutes différentes selon la chambre dans laquelle on séjourne, ici tout n’est que luxe, calme et volupté. Une terrasse minérale dominant le jardin contemplatif pour les chambres ou Lyon pour celles des suites vient compléter le confort des chambres.
Dans les salles de bain, selon les chambres, une télé apparait dans le miroir, les produits de beauté sont spécialement créés pour la Villa Maïa, les peignoirs sont moelleux et le sol est chauffant dès qu’on appuie sur l’interrupteur… de quoi paresser de longues heures dans son bain ou sous la douche (car oui vous avez le choix!)

#6 – Le Bar
Sans aucun doute mon coup de coeur de la Villa Maïa car accessible même sans être client. Maël le chef Barman est à l’écoute et aux petits soins. Pour le côté ludique, une boite pleine de jolies petites fioles est à disposition des clients pour créer son cocktail selon ses envies olfactives ! A la carte, quelques propositions mais le Barman est attentif à chacune de vos demandes. ainsi, j’ai pu déguster une création sur mesure à base de framboise, amande, limonade et citron vert (sans alcool) ultra fraîche et très équilibrée, ou encore le Roseraie, cocktail à base de rose, thé darjeeling et pamplemousse. Les cocktails créations sont à 17 €, les classiques à 15 € (à vous le vrai gin fizz !) et les sans alcools à 12 €. Des prix élevés dans l’absolu mais au prix d’un bar de palace. Et on adore les petits caramels framboise servis délicatement avec ces breuvages aux notes sucrées.

Villa Maïa
8 rue du Professeur Pierre Marion – 69005 LYON
Tél +33 (0)4 78 16 01 01
Site web

 

Partager sur Facebook Tweet
Ce contenu a été publié dans Bouger par Anne-So, et marqué avec , , , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *