Copenhague #4 – La balade danoise

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui dernier retour à Copenhague avec cette fois-ci plein de jolies à voir et à visiter, idéalement sous le ciel bleu que nous avons eu en mai dernier !
Pour visiter Copenhague, vous pouvez vraiment faire cela à pied ! Même si le réseau de transports est très bien fait et permet vraiment de quadriller les différents quartiers de la ville, les distances ne sont pas très longues et même enceinte de 6 mois j’ai pu balader à pied à travers les différents quartiers. Parmi les choses à voir, je ne remplacerai pas un guide à avoir toujours dans son sac mais je veux vous faire partager les monuments, visites et points de vue que j’ai particulièrement aimés.

A deux pas de notre hôtel, il y avait notamment la Gyptoteket, le parc de Tivoli ou encore l’Hotel de Ville. Ce bâtiment dans un typique style scandinave occupe tout un bloc. Il ne se visite pas mais il y a plein de détails à remarquer que ce soit sur sa façade ou son beffroi.

Nous avons profité du beau soleil de mai pour faire une balade en bateau à travers les canaux de Copenhague et on a ainsi pu mieux découvrir la ville pour ensuite mieux se repérer. Il y a des croisières plus ou moins longues en anglais ou certaines en Français, (sauf qu’on ne l’a jamais trouvée…) le tout pour une quinzaine d’euros environ la balade d’une 1h15. Après avoir embarqué à Amagertorv, on a ainsi pu traverser la ville, s’arrêter à Nyhavn (là où un gros flot de touristes a embarqué), contempler de plus près l’opéra, aller voir la petite Sirène (de dos !), puis une petite partie de Christianhavn (mais pas Christiania) et Christianborg, l’ilot des musées.

Parmi les visites incontournables de Copenhague, il y a forcément Nyhavn, le port en danois. Ici vous êtes en plein milieu d’un nid à touristes mais avouez que c’est joli : des maisons à l’architecture scandinave alignées dans des couleurs vives, des anciens bateaux amarrés dans le port… on se croirait dans une poster pour une pub Ikea.

Pzartir à la découverte de Copenhague c’est découvrir une ville pleine de verdure avec de nombreux parcs et très souvent à proximité de l’eau (d’ailleurs une partie de Copenhague coté Est s’avère être une île.. Ainsi, que vous flâniez du côté du Rosenborg son chateau et ses jardins, du côté du Kastellet tout près de la Petite Sirène ou encore dans le quartier de Vesterbro, il y aura toujours un coin de verdure pour vous poser tranquillement et il faut avouer que même si à Lyon on, a quelques parcs, ici c’est comme à New York, de la verdure à chaque carrefour ou presque !

Un matin, nous sommes partis à la découverte de Christiania, cette parcelle de terrain annexée depuis des dizaines d’années par une communauté libre hippie composée notamment d’artistes et d’intellectuels. Ici, on peut fumer du cannabis toute la journée mais on ne pas prendre des photos où on veut… la notion de liberté s’arrête là où commence celle des autres. Autant le dire clairement, je n’ai pas accroché avec Christiania. Surement victime de sa célébrité, l’enclave hippie devient une caricature d’elle-même tant par les gens qui la peuplent que par l’atmosphère qui y règne. On a donc baladé une petite heure sans vraiment chercher à aller au cœur du village. Une boutique de marijuana, des stands d’artisanat ‘un peu made in China…), des touristes par dizaines et quelques graffs. Merci, au revoir.

Pour les copains de Stéphane Bern et lecteurs de Point de vue, filez direct à Amalienborg, cette place royale au sens propre puisque la Reine et les princes héritiers y vivent toujours. On a assisté à la très longue relève de la garde (qui fait donc plusieurs fois le tour de cette place octogonale qui fait un peu penser à la Place Vendôme parisienne) mais surtout on a bénéficié d’un joli panorama, balayant Amalienborg, encadrée à l’ouest par l’église de marbre Saint-Frédéric et à l’est par les jardins et fontaines, l’eau et l’Opéra ultra moderne en toile de fond.

Pour ceux qui ne seront venus que pour elle, la Petite Sirène est comme son nom l’indique « petite ». A peine 1,32 m de hauteur et pourtant toutou le monde veut la voir et la toucher. on a bien ri en voyant des touristes prendre des poses alambiquées pour lui toucher le pied ! Sachez qu’elle se trouve un peu à l’écart de l’hyper centre mais qu’en 10 minutes de marche depuis Amalienborg, vous la trouverez facilement, suivez le flot de touristes ! A l’aller ou au retour, arrêtez-vous chez Toldboden pour sa terrasse top, son fish and chips et son lobster roll, je vous en parlais ici.

Voici en quelques images, ma vision de Copenhague, il y a bien entendu de nombreux autres quartiers, musées et monuments à découvrir selon vos envies et votre temps sur place.

Et vous, quels sont vos incontournables à Copenhague?

 

Partager sur Facebook Tweet
Ce contenu a été publié dans Bouger par Anne-So, et marqué avec , , , , , , , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *