Découverte gourmande de La Ferme de Cupelin

Hello les Millyonnais,
Quel bonheur de découvrir une adresse aussi gourmande et chaleureuse lors d’un séjour en montagne.
Venir à la Ferme de Cupelin c’est être accueilli avec le sourire d’Olivia et son équipe et le savoir-faire en cuisine de Romain. À eux-deux, le couple a transformé cette ferme d’alpage en un lieu reposant et épicurien.

Dans les chambres, 7 qui portent tout un nom en hommage à quelqu’une qui a laissé son empreinte dans ces murs, on se sent bien. Les codes de la chambre d hôtel à la montagne sont respectés avec du bois bien présent, un esprit nature et la vue sur les montagnes. Mais les chambres sont spacieuses, cocooning et confortables.

Dans la mienne, celle de Manuella, on trouve de beaux livres sur la nature et les montagnes, un espace salon parfait pour prendre un thé ou un café grâce au plateau de courtoisie fourni. Grande tv et enceinte Bluetooth pour restes connectés, diffuseur d’huiles essentielles à dispo dans la salle de bain pont de baignoire… de quoi se poser avec une tablette devant une bonne série le temps d’un bon bain…La salle de bain mériterait peut être une retouche pour être encore plus cocooning mais clairement on se sent si bien à Cupelin avec un balcon et des plaids à disposition pour contempler la montagne

 

A l’étage en dessous, c’est l’effervescence en cuisine à l’heure du diner. La salle à manger est très chaleureuse avec des fauteuils dans lesquels on a plaisir à s’asseoir. La décoration rappelle des trésors de chine et des aventuriers des Alpes. quelques trophées de chasse rappellent la passion du chef.

Le chef justement. Romain Desgranges, propose un menu carte très complet qui permet de découvrir sa cuisine : gourmande et inspirée de la nature. En entrée, de délicieux cubes de polenta panés à la noisette avec écume d’abondance, une entrée végétarienne qui m’a régalée pendant que mon voisin savourait un tartare de canette bien plus canaille. Dans les Verres, une Mondeuse souple et précise conseillée par Olivia, sommelière quand elle n’est pas maitresse des lieux. 

Dans le menu, on trouvait aussi du chevreuil en croute, du poisson parfaitement cuit ou encore un veau à la cuisson rosée parfaite. Grand bonheur au moment du chariot de fromage qui fait la part belle aux fromages de montagne et locaux. Point de camembert ou de rocamadour mais du Persillé de Tignes, du Reblochon, de l’Abondance ou encore les petits fromages de la chévrerie d’à coté, chez Flavie.

 

Alors que la nuit fut réparatrice, le petit déjeuner allait nous permettre de partir à la conquête des montagnes toute proches qui nous faisaient face dans la grisaille.. 
Un petit déjeuner servi à table, restriction sanitaire oblige, mais tellement généreux : brioches maison et pain frais, confitures artisanales tout comme les jus de fruits, fromages et charcuteries de la vallée sans oublier les bons oeufs frais cuisinés à la demande, le granola maison ou la salade de fruits fraichement préparée. 

C’est après ce délicieux moment que nous quittons la Ferme de Cupelin à grand regret avec la promesse de très prochainement revenir s’y reposer en famille .

 

Chambres à partir de 95 euros
Menu à 39 euros

Ferme de Cupelin
198 Route du chateau
74190 Saint Gervais les Bains
Tél : +33 (0)4 50 93 47 30
Site web

Partager sur Facebook Tweet
Ce contenu a été publié dans Bouger par Anne-So, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *