Atelier Nespresso, l’expérience gastronomique ultime

Hello les Millyonnais,
Aujourd’hui retour sur une expérience unique vécue à Lyon à l’occasion du SIRHA, l’Atelier Nespresso. A chaque édition de ce grand RV de la gastronomie et de la restauration, Nespresso accueille à Lyon dans un lieu tenu secret, insolite ou atypique, des grands chefs étoiles pour des menus à 4 ou 6 mains. Cette année j’ai eu la chance de gagner ma place pour y participer. Je vous emmène partager ce délicieux moment…

 

Pour cette édition, ce sont les Ateliers Marc Rozier qui ont été choisis pour être le théâtre de ces ateliers. Au cœur du 9ème arrondissements, ces ateliers fabriquent des foulards de soie made in France. Lors de notre venue, on a pu voir les petites mains s’affairaient au roulotage ou encore à la coupe du tissu. Pour l’occasion, la maison Marc Rozier a créée des foulards exclusivement dédiés aux différents grands crus Nespresso. Ces derniers exposés nous guidaient vers les différents ateliers proposés en amont du déjeuner des Chefs.

 

L’atelier qui m’était proposé permettait de mieux connaitre les crus vintage Nespresso en les comparant à un champagne Pommery Millésimé. Notes de pain grillé pour l’un ou amertume commune, le parallèle est très intéressant, surtout quand l’explication est donnée par Arvid Rosengren, Best Sommelier in the World 2016. J’apprends qu’on préfère le même grand cru, le Rosabaya.

 

Bientôt le moment de passer à table. On pousse la porte… et nous voilà dans une immense pièce de stockage de centaines de tissus de soie entièrement redécorée en salle de restaurant ultra chic pour l’occasion. Entre les rouleaux de tissus soigneusement empaquetés, des caisses en bois et des capsules Nespresso et des compositions verdoyantes offrent un tableau coloré.

Au centre, une immense table d’hôtes conviviale surmontée de dizaines de casseroles, marmites et faitouts Mauviel 1830 accueille une partie des invités. Couverts Puiforcat et vaisselle spectaculaire (ou bol Arcoroc au choix!) côtoient centres de tables végétaux avec plantes grasses et succulentes pour une touche végétale. Des luminaires Sammode à l’esprit industriel appuyaient l’esprit atelier du lieu et ajouter une lumineuse chaleureuse qui balance avec la lumière naturelle provenant de la verrière. La scénographie de cet Atelier Nespresso est signée 14 Septembre et c’est une superbe réussite.

L Atelier @nespresso a fermé ses portes hier. Promis on en reparle très vite sur le blog : cuisine exquise, cadre insolite et scénographie parfaite, il y a tellement à dire • #miam #food #ateliernespresso #experience #nespresso #lyon #sirha #eat #love #mauviel1830 #marcrozier1890 #epicurienne #gourmande

Arrive alors le moment tant attendu de passer à table à l’Atelier Nespresso. Après une présentation des acteurs gourmands de ce jour, le Chef Fabio Pisani, 2* Michelin dans son restaurant de Milan présente chaque recette et apporte sa touche personnelle.

Ensuite, Arvid notre sommelier du jour nous explique le choix du vin. Pour cette mise en bouche topinambour, buratta crémeuse et seiche en deux couleurs, l’accord était proposé avec un blanc du Languedoc, vif et minéral, délicieux. Le bol Arcoroc (oui oui!) surprend un peu mais là n’est pas l’important.

Un mélange de textures et de couleurs et un accord de saveurs pour une mise en bouche qui donne le ton de ce repas : respect du produit, audace et Méditerranée.

Ensuite, j’ai découvert le denté, un délicieux poisson cuisiné en marinade avec agrumes apportés en direct par le chef et cultivés dans le sud de l’Italie. Le cédrat très parfumé, l’amande broyée riche en goût ou encore la pistache qui explose en bouche viennent apporter contraste et équilibre à cette entrée que j’ai vraiment beaucoup aimée.

Primo piatti comme à Milan la ville où Fabio pisani notre Chef du jour s’est installé. C’est l’heure du risotto préparé par le Chef avec les tomates de sa maison des Pouilles, des olives noires d’Italie, le tout intimement mélangé au riz à la cuisson parfaite et au crémeux très très gourmand.

Le déjeuner de l’Atelier Nespresso se poursuit avec une confortable entrecôte de veau à la cuisson rosée accompagnée d’une carotte glacée au vinaigre de framboise, d’une brunoise de céleri et surtout, SURTOUT cette capsule Nespresso réalisée en beurre et fourrée délicieusement à la truffe, un vrai délice.

Au moment du dessert, c’est à Sébastien Bouillet et son équipe que revient la délicieuse tâche de nous régaler sur une note sucrée. En pré-dessert, le goût de la fraîcheur des agrumes chers au Chef Pisani. Un crémeux yuzu (dont j’adore la saveur), un segment de pamplemousse rose éclatant en bouche et une quenelle parfaite de  sorbet poire.

Après cette bouffée de fraîcheur, vient le Noisetier sculptural de Sébastien Bouillet. La noisette du Piémont est bien présente, en crémeux, en gelée ou encore en mousse, réveillée par la clémentine travaillée en différentes textures : en marmelade sous la coque de chocolat noisette ou en gelée.

A tout instant, il était possible de s’approcher de la cuisine pour saisir les instants de préparation et de dressage. Partage et échanges avec le chef et sa brigade, coups de mains et astuces à attraper au vol, cette proximité avec le Chef est un des atouts de cet Atelier Nespresso.

 

Bravo aux chefs pour ce moment de cuisine et de partage unique, à 14 septembre et à l’agence Ébullition pour cette magnifique mise en scène gourmande et à Marc Rozier pour la mise à disposition de cet atelier et ces créations soyeuses et magiques.

 

Partager sur Facebook Tweet
Ce contenu a été publié dans Miam par Anne-So, et marqué avec , , , , , , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

7 thoughts on “Atelier Nespresso, l’expérience gastronomique ultime

  1. J’y étais il y a deux ans, qu’est ce que c’était bon ! Pour cette édition, ils ont l’air d’avoir fait fort aussi… ton article m’a mis l’eau à la bouche 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *