André, la belle histoire de la famille Pic

Hello les Millyonnais,

Aujourd’hui direction la Drôme, ma région adorée pour une très belle découverte. Avec Chéri on a souvent des envies de restos en un éclair, une adresse découverte en ligne, le bouche à oreille… On appelle on réserve et hop on y va!

Et puis il y a les adresses que l’on attend depuis longtemps… André, histoires de cuisine est de celles-la. Quand Anne-Sophie Pic et David Sinapian se lancent dans une aventure, généralement cela se couronne de succès. Après l’Auberge du pin et la cuisine du Sud, après le 7, son plancher route nationale et le menu carte routière,  après Scook l’école de cuisine, Daily Pic la dinette chic ou encore l’irrésistible Pic Blanc et le chalet d’altitude sur la terrasse, ils ont créé André, un Resto comme un grand album de famille…
Les bonnes recettes de Sophie, Jacques, André et Anne-Sophie dégustées en d’autres temps au restaurant gastronomique sont ici remises au goût du jour et dans l’esprit restaurant brasserie. Ici tout est histoire,  anecdotes, souvenirs….
img_7955-1.jpgimg_7937-1.jpg

On pénètre chez André après avoir passée un épais rideau de velours. L’atmosphère est cosy, l’ambiance feutrée, on reconnaît ici un fauteuil comme chez Mamie et une applique comme dans le salon de Tatie Brigitte. Les meubles et les bibelots art déco, les chaises esprit Perriand, et le plafond en strates de bois (déjà vu chez Imouto), ici tout sent la tradition et les jolis matériaux..
img_7942-1.jpgimg_7939-1.jpgimg_7965-1.jpg

L’accueil de Réjane est parfait, comme toujours. Direction la table ronde numéro 7, un peu à L écart, parfaite pour observer la salle,  on saura plus tard que c’est la table préférée du patron.
img_7940-1.jpgimg_7964-1.jpg

La carte a changé, les tarifs aussi car les produits aussi… Finis les burgers chic au curry et les petits farcis. Désormais c’est salade de homard, gratin d’écrevisses ou pigeon aux noix…
Un menu à 32€ permettra au plus grand nombre de pouvoir profiter de ce moment de gourmandise mais c’est clairement dans la carte qu’il faut piocher pour entrer dans la dynastie Pic par la fourchette!

On a adoré la bisque de langoustines façon Jacques Pic et son croustillant au fromage, on a soupiré de joie en découvrant la Salade des Pêcheurs avec du homard, du homard, du céleri et encore du homard.
img_7948-1.jpgimg_7947-1.jpg

On s’est demandé si on avait encore assez d’appétit pour les plats avant de ne faire aucun pli d’un boudin Richelieu sauce Nantua et d’un gratin d écrevisses, généreusement accompagnés de garnitures pas green pour un sou, mais délicieuses, avec purée de pommes de terre bien soyeuse et riz pilaf ultra concentré en goût.  Chez André, on a le choix en 4 garnitures, rassurez-vous il y avait aussi de la salade verte, vinaigrette à la Chartreuse et brocolis aux amandes. Pour les végétariens, la carte proposait un risotto aux asperges.
img_7952-1.jpgimg_7953-1.jpg

J’étais venu pour lui… Entre autres, mais un peu surtout quand même… Le soufflé glacé Grand-Marnier de Jacques Pic… Je l’ai vu des dizaines de fois en photo dans les guides gastronomiques que je collectionnais déjà adolescente… Ce fut un vrai bon moment savouré sous l’œil pétillant de Jacques, la faconde gourmande d’André et les sourires audacieux de David et Anne-Sophie.
Chéri a lui craqué pour les profiteroles chocolat, dessert fifties chic par excellence. Des choux bien moelleux, une crème dense et gourmande et du Chocolat Valrhona partout! Hummmm…
img_7966-1.jpgimg_7956-1.jpg

Ce dîner chez André fut aussi pour moi l’occasion de rencontrer ENFIN Anne-Sophie Pic et de lui confier tout ce qui lient nos familles… Nos pères qui se connaissaient et s’appréciaient, nos familles qui connaissaient Pichu, le sommelier emblématique de la maison, nos coups de coeur pour chacune de ses créations, les grands moments de nos vies fêtés ici… Nous avons aussi pu échanger sur les projets, sa vision d’un restaurant bis… Et avons conclu ce bel échange par un Selfinapian en clin d œil à son mari.

img_7961-1.jpg

L’addition est à la hauteur de cette belle soirée : haut niveau, grande classe, moment rare…
200 € à 2 pour 2 diners (entrée/plat/dessert) à la carte et une bouteille de Lubéron Blanc à 34 €)
Enfin je peux le dire,grâce à André, j’adore les repas de famille!

André, Histoire.s. de cuisine
285 Avenue Victor Hugo, 26000 Valence
04 75 44 15 32
Site web

Partager sur Facebook Tweet
Ce contenu a été publié dans Miam par Anne-So, et marqué avec , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *