Dodow, le marchand de sable 2.0

Hello les Millyonnais, aujourd’hui on parle de ce qui me manque le plus depuis la naissance de BébéV, le repos et le sommeil. Les premières semaines avec BébéV à la maison sont toujours épuisantes avec des nuits gavées, des siestes entrecoupées… alors chaque minute de dodo compte! Mais comment s’endormir rapidement ? C’est ainsi que j’ai passé ma première nuit avec Dodow !

Pas de souci, l’Homme partage toujours mon lit mai lui arrive à sombrer dans les bras de Morphée en 2 Minutes chrono ! Pour moi c’est toujours plus long (sauf quand je suis ultra pompette!)… Dodow*  c’est donc un petit objet connecté qu on pose sur sa table de chevet. On pose Dodow à portée de main sur sa table de nuit. Une pression sur la surface tactile pour activer le mode 8 minutes et deux fois pour le mode 20 minutes. Dodow projette alors un halo de lumière bleue au plafond (luminosité < 1 lux)  sans inhiber la sécrétion de mélatonine, contrairement à un écran de smartphone/tablette (jusqu’à 640 lux). J’ai mis une ou deux nuits à m’habituer à la lumière bleue certes pas ultra intense mais pour ceux qui aiment dormir dans le noir, il faudra s’y habituer.

Les 3 petites diodes lumineuses clignotent alors selon un rythme spécifique et on doit caler sa respiration dessus (6 respirations par minute)… d’abord il faut apprendre à respirer par le ventre. Quand on est maman, c’est facile car c’est que l’on apprend lors des cours d’accouchement, sinon on y arrive facilement avec un peu d entraînement. Il suffit alors de synchroniser sa respiration avec la lumière: on inspire quand elle s’étend et on expire quand elle se rétracte.

Honnêtement, cela met un peu de temps mais Dodow fonctionne plutôt bien. J’ai pu commencer à le tester lors des tout derniers jours de ma grossesse à 8 mois 1/2 puis lors des premières nuits bien compliquées de bébé à la maison. La minuterie de 20 minutes ne m’a jamais servi. PAR CONTRE, l’homme a trouvé que la lumière était un peu forte pour lui (qui n’a pas besoin de Dodow, lui!). Mais bon il a fini par s’y faire et désormais parvient à faire abstraction.

La start-up fondée par un ex-insomniaque  raconte que plus de 60,000 personnes s’endorment déjà avec Dodow et parmi eux, tous ceux qui ont des difficultés à s’endormir (dès 6 ans) : pensées plein la tête, stress, agitation, insomnie chronique, dépression, réveils nocturnes, insomnie grossesse, etc… A vous de voir !

Ce marchand de sable 2.0 coûte 49 €. Ce n’est pas donné mais combien avons-nous déjà dépensé en brume d’oreiller, compléments alimentaires, musiques relaxantes…
A shopper en ligne mais aussi chez Nature et Découvertes notamment.

*Produit offert. Cependant les mots utilisés et mon avis me sont totalement propres.

Partager sur Facebook Tweet
Ce contenu a été publié dans Belle et bien par Anne-So, et marqué avec , , , , , , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *