Ma première fois : Intervenante au Mondial des Métiers

Cette année, pour la première fois, j’ai accepté d’être intervenante pour le pôle « Information médias communication » sur le Mondial des Métiers 2015, à Eurexpo.

Actuellement à la recherche d’un nouveau souffle dans ma carrière d’attachée de presse, je prends plaisir à transmettre et faire connaitre mon métier et ses fonctions satellites. J’interviens auprès de Bachelor 1ère année d’une école de communication, l’ISCPA et j’ai tout de suite accepté la proposition d’être Intervenante sur le Mondial des Métiers.
2 matinées pour expliquer, définir, écouter, répondre, éclaircir des questions parfois nébuleuses dans des têtes d’adolescents déjà bien remplies mais pourtant parfois si insouciantes…J’ai donc eu une sacrée mission de vulgarisation de nos métiers de la communication…
« Non, il n y a pas besoin d’études pour être blogueur »
« Oui, on peut être attachée de presse et avoir fait un bac S et des études de STAPS »
« Non, je n’ai pas la solution ultime pour être journaliste sportif, rédacteur en chef de l’Equipe à 24 ans »
mais j’ai bien entendu et beaucoup appris aussi !!

Les jeunes qui viennent sont en classe entre la 4ème et la Terminale. Pour certains, c’est une sortie scolaire, ils visitent le salon seuls ou en petits groupes d’élèves et doivent faire un compte-rendu sur les 3 professions qui les intéressent le plus…  Pour d' »Pour d’autres, moins intéressés et heureusement plus rares, c’est l’occasion de prendre l’air. Retenons plutôt les nombreux profils intéressants et intéressés rencontrés à ma table… et notamment…

J’ai croisé Manon et Chloé, deux jeunes filles de seconde d’un lycée isérois, très structurées et déterminées dans leurs envies de carrières, qui savaient totalement ce qu’elles voulaient faire, qui connaissaient les études pour y parvenir, les qualités requises… Elles cherchaient surtout un retour d’expérience, des contacts professionnels pour leurs prochaines années… Dès lors, la démonstration bascule joyeusement dans un échange convivial et quasiment professionnel… (Lors que j’ai dit « communiqué de presse », elles n’ont pas eu l’air surprises!)

J’ai rencontré Julia et sa bande de copines venue d’Annecy pour la journée avec leur collège… Classe de 4ème, des portables greffés dans la main et qui sonnent partout, plutôt lookées les collégiennes et avec l’envie de savoir et de connaitre plein de choses.. Mais par où commencer?? Notre métier, les études à suivre (« non il n y a pas de CAP communication comme en cuisine », « oui on peut passer par la fac ou le BTS ou l’IUT, ou une école de communication ou Sciences Po… »), les qualités requises, le sens de l’écriture et l’orthographe parfait (et là, tout le monde s’est regardé du coin de l’œil!), l’intérêt pour tout, la curiosité comme moteur…

J’ai répondu aux questions de Thomas et Charlène, deux amoureux en Terminale qui veulent créer leur agence de relations presse ensemble, lui à l’administratif (il veut intégrer une école de commerce), elle à la création et aux RP (elle veut faire une BTS communication et créer son blog)… Un joli projet qui m’a fait sourire et qui m’a fait penser que même en temps de crise, la communication suscite encore des vocations…

J’ai été ravie de ces rencontres. La jeunesse lycéenne sait où elle va et ce qu’elle souhaite entreprendre même si bien entendu les contours restent encore à définir et les projets à affiner. Cette transmission est nécessaire pour que la communication pour rester un secteur qui donne envie.

Je remercie Coryne Nicq et l’AROM de m’avoir fait confiance pour aller à la rencontre des visiteurs (souvent jeunes!) les 2 premiers jours du Mondial des Métiers.

Toujours en recherche, ce rendez-vous a été aussi l’occasion pour moi de me renseigner sur les métiers de la fonction publique, de participer à des conférences sur le CV ou la lettre de motivation, de mieux comprendre les attentes des recruteurs…

Rendez-vous l’année prochaine!

Partager sur Facebook Tweet
Ce contenu a été publié dans Média, Mood par Anne-So, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *